EN DIRECT 2203 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Thermaltake P90

Article
On retourne tout
Rédigé par
Publié le 07 Septembre 2018
Page: 3/5

On commence le montage, tout en continuant la découverte de ce boitier hors normes.

Dans un premier temps, on monte les pieds sous le boitier. Pour cela, il faut exploiter pas moins de 4 vis pour chacun des pieds. La fixation de ces derniers est très solide, assurément, et il faut mieux. Ensuite, on installe le bloc d'alimentation qui est maintenu avec deux platines et quelques 8 vis au total. Sachez que la longueur max du bloc ne peut pas excéder les 220 mm. Après l'alimentation, nous avons mis en place la carte mère. Rien de bien compliqué, nous avons 9 vis au total, à mettre sur les plots de fixation.

Après place aux slots d'extension, que l'on peut placer normalement ou à 90 °. Chose intéressante, même à 90° nous avons 8 slots, donc la possibilité de faire du SLI avec deux risers. Pour mettre le tout en place, il faut quelques vis, mais le tout est assez simple à exécuter. Il faut aussi mettre le riser en place avec le support à destination de la carte graphique. Là aussi, il faut user de quelques vis. Sachez que la longueur max de la CG est de 320 mm.

Une fois la CG en place, le montage fait déjà son petit effet, alors même que nous sommes loin de la fin. On passe maintenant derrière le boitier et on retire le panneau qui est maintenu avec 6 vis à main. A l'ouverture, on découvre la fixation murale au centre et les deux paniers HDD dans le bas, qui sont également compatibles SSD. Nous en avons profité pour installer le kit watercooling en 360 mm Floe Riing sur la grille dédiée à cet effet, avec quelques 12 vis, qu’il faut donc installer par l’intérieur du boitier.

Partagez :