EN DIRECT 2192 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Fnatic FLICK 2

Article
Rédigé par
Publié le 04 October 2018
Page: 2/5

La finition de la souris est excellente. Certes, elle opte pour un soft touch quasi-intégral, qui ne tiendra pas autant dans le temps qu’un traitement rigide. Pour être concret, notre Kone Pure Optical, dotée du même habillage, au bout de cinq longues années de service intensif, commence à devenir un peu collant, tout en se désagrégeant. En tous les cas, il n’en reste pas moins qu’elle présente très bien. Elle dispose aussi d’ajustements précis et d’ébavurages très nets. Au final, en termes de présentation et de finition, la Flick se pose en concurrente sérieuse.

La coque présente une courbe légère sur l’arrière, avec sur le bas, le sigle de la marque. Etonnamment, il n’est pas translucide. La coque bien ronde intègre les clics. Ils sont très légèrement tuilés. Un encart porte l’unique bouton de changement DPI/profil ainsi que la molette, assez proéminente. Comme de nombreux autres modèles de molette, elle opte pour du plexi et porte une large bande de caoutchouc crantée. Les parties latérales sont identiques, si ce n’est qu’à droite, nous trouvons deux boutons. Toutes deux portent un habillage perforé. A gauche, nous avons à la fois les perforations de l’habillage, mais aussi deux larges boutons à destination du pouce. Dans l’interstice entre la partie latérale et la coque centrale, Fnatic glisse trois diodes d’informations sur les profils. Enfin sur l’avant, la Flick porte le logo de la marque. C’est celui qui est translucide et laissera donc passer les couleurs RGB des diodes. C’est à droite que Fnatic a placé le nom de la souris. La face avant, assez basse, reçoit le départ du câble. Ce dernier est un simple mais durable câble en caoutchouc. La plaque est en plastique jaune, ce qui génère un effet esthétique plus que sympathique. D’autant qu’elle est bien travaillée, notamment du fait de la présence d’une bande noir au centre qui intègre à la fois le nom et le logo de la marque. Deux énormes patins de téflon assureront la partie glisse de l’affaire.

Au niveau technique, la Flick 2 embarque un capteur optique 3360, un classique du genre. Il encaisse 50 G d’accélération et promet 250 ips, ainsi qu’une résolution maxi de 12000 DPI. Le processeur permettant de gérer à la fois les macros et le rétroéclairage est de la série NXP, basé sur un ARM largement croisé. Elle accueille aussi une puce mémoire de 8 Mo. Les switches des clics sont des Omron D2FC-F-7N, ceux garantis 50 millions de clics. Bien évidemment, la Flick dispose d’un polling rate atteignant 1000 Hz. Les dimensions de la souris sont les suivantes : 130 X 70 X 40 mm pour un poids annoncé de 93.9 grammes, vérifié à 99 grammes tout rond.

Partagez :





Concours