EN DIRECT 1303 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Fnatic FLICK 2

Article
Rédigé par
Publié le 04 October 2018
Page: 4/5

Notre Flick 2 est une souris ambidextre, elle se pose donc face à nous avec une coque relativement consensuelle. En effet, en parallèle, la marque propose une Clutch qui sera spécifiquement destiné aux droitiers. Par conséquent, la prise en main de la Flick est facile et rapide. Elle ne donne pas l’impression de forcer la prise en main. Bien au contraire, en se rapprochant d’une IM, elle semble avoir passé un temps certain sur le bureau. Elle se glisse sous la main et laisse à penser qu’elle a toujours été là. L’aspect presque commun – ce qui, en soi, n’est pas une critique – lui permet d’accepter tous les types de prise en main. Il est donc possible de jouer en palm, elle offre suffisamment d’espace pour y étaler la main, à la condition toutefois de ne pas avoir de trop grandes mains. Les autres types de préhension, finger et claw, ne posent aucun problème. Nous sommes vraiment face à une souris facile.

Sur le plan des boutons, la Flick est équipée de switches Omron. Il s’agit des modèles haut de gamme du fabricant. Ils sont prévus pour encaisser 50 millions d’activation. Ils proposent aussi un déclenchement bien souvent croisé ces derniers temps. Toutes les concurrentes haut de gamme optent pour ce modèle. De fait, le déclenchement est ferme tout en restant assez souple pour ne pas être dur. La course est du genre courte, un bon point pour la réactivité. Les boutons latéraux, larges et placés sur le long de l’arête, sont très facilement préhensibles. Là aussi, la qualité des switches est bonne. Ils ne sont pas mous, ni trop durs, avec un bon effet ressort. La molette, quant à elle, est excellente. Elle est d’un grand diamètre et s’attrape donc très bien. Il faut ajouter à cela des crans très marqués et pour autant bien souples. Elle est simplement excellente. Comme toujours, nous apporterons une petite nuance : elle est en simple plexi. Il est loin le temps des molettes en alu de la G9.

Le capteur embarqué à bord est un classique 3360 de Pixart. Nous l’avons croisé bien souvent ces derniers temps. De fait, s’il propose toujours trop de DPI : 12000, il n’en reste pas moins qu’il rend de bons services. La fluidité et la réactivité sont bien présentes, il ne décroche pas sauf à effectuer des mouvements incontrôlables en jeu ou au quotidien. Par conséquent, en toutes circonstances, avec un réglage DPI raisonnable, entre 2000 et 3500 DPI, il permettra de jouer, travailler ou autre dans un bon confort.

Il ne nous reste qu’à aborder la question de la glisse qui promet beaucoup au regard de la taille des patins. Ces derniers devraient, d’ailleurs, tenir dans le temps puisque particulièrement imposants et étendus. Placée sur notre Func 1030 XL, la Flick propose une glisse douce et souple. Cela dit, nous avons déjà vu plus facile encore. Elle offre une certaine fermeté dans le déplacement. C’est d’ailleurs assez surprenant vu la taille des patins et son poids contenu. Nous avons pourtant largement rodé les patins. Cependant, elle s’accorde bien mieux de notre Steelseries 9HD. Elle ne souffre pas des gros grains du tapis. Elle parvient même à conserver une vraie douceur dans le déplacement. La résistance est même un peu moins marquée que sur le Func. Le Saitek Cyborg en silicone est l’un des tapis à privilégier si on recherche une glisse très facile. En effet, c’est avec lui que la Flick offre la glisse la moins résistante. Là aussi, nous avons droit à un belle douceur. Les gros patins se marient parfaitement avec le silicone. Elle se défait assez aisément de notre Nova Winner III. L’aspect collant de début de mouvement n’est pas présent ; même les frottements restent très limités. Elle se déplace, là aussi, avec facilité. Enfin, posée sur notre Noppoo tissu, l’alliance est bonne. Bien évidemment, la résistance est plus notable, tout en restant, malgré tout, mesurée. Les déplacements ne rencontrent aucun aspect rêche, mais c’était assez prévisible sur le tissu. Au final, si la Flick n’est pas la plus à l’aise sur le Func, il n’en reste pas moins qu’elle s’accorde bien de la plupart des surfaces.

Partagez :





Concours