EN DIRECT 1971 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test portable Gamer Acer Predator Helios 300

Article
Rédigé par
Publié le 14 Décembre 2018
Page: 6/7

Est-ce qu’un dieu descendant du Soleil peut rester dans des températures basses pendant une grosse séance de Furmark ? Rappelons quand même que le test à été lancé dans une pièce à 23°C, la gestion de la ventilation est confiée au logiciel maison PredatorSense.

Après 30 minutes de torture, les résultats sont tombés : 81°C pour le processeur et 72°C pour le CPU, le tout dans un silence honorable.

Notre exemplaire consomme en burn un peu plus de 160W. Mais, comment est-ce possible ?

Tout simplement grâce à l’AeroBlade, un système composé de deux ventilateurs en aluminium avec des pâles de 1mm d’épaisseur. Le système évacue l’air chaud à l’arrière de l’écran afin de ne pas gêner le joueur devant son écran.

Concernant l'écran justement, nous sommes sur une dalle mate Full HD de 144Hz. En jeu, aucun soucis d'affichage, et il est vrai que la nouvelle norme des 144Hz apporte un réel plus, surtout dans les jeux "nerveux".

La partie clavier est un peu moins propice au jeu vidéo car la course des touches est trop sensible. En mode dactylo, le résultat est meilleur, nous trouvons les touches facilement et le rétroéclairage blanc est agréable. Le touchpad est très pratique pour de la navigation, ou de la bureautique.

Acer, a été malin puisque cette SPECIAL EDITION comporte un bundle intéressant, à savoir une souris avec six touches, un logo PREDATOR et un rétroéclairage rouge. Le tapis de souris inclus est aussi de bonne facture. Enfin, les intras font le boulot. Soulignons que nous avons beaucoup apprécié la fourniture d’un bundle complet avec un PC gamer.

L’autonomie est un point important, rappelons que la machine se veut polyvalente. Comme à notre habitude, nous avons utilisé le PC pendant une semaine avant d’effectuer des relevés. Ce dernier s’en sort aussi très bien sur ce point.

En jeu, nous avons tenu un peu plus de 3h40 avant de devoir faire le plein. A ce stade, c’est intéressant pour un PC de cette catégorie. En navigation internet, nous avons effectué un relevé de 6h30 minutes, suffisant pour prendre des cours par exemple. Par contre, en vidéo, luminosité à 60%, nous avons tenu à peine 4h45 ; alors oui 4h45 c’est suffisant pour regarder Alien vs Predator mais nous nous attendions à mieux.

Partagez :