EN DIRECT 2326 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Metallicgear Neo Micro

Article
Le Neo il est trop bo
Rédigé par
Publié le 19 Décembre 2018
Page: 2/6

Le Neo Micro est un boitier compatible Micro-ATX et ses dimensions sont de 190 x 410 x 385 mm; il est donc relativement compact. Coté poids, nous sommes à 6.8 kg, ce qui est léger, surtout pour un boitier qui a deux panneaux en verre trempé.

Nous n'allons pas passer trois heures sur le physique de ce boitier, car ce dernier est tout simplement superbe, splendide et pourtant si sobre. De plus, la finition est sans faille et il y a un vrai côté haut de gamme qui se dégage de ce Neo Micro avec tout son aluminium et son verre trempé. Bref, c'est beau, on adore, et ca ne coute que 80 €...

La face avant est en aluminium de 3 mm et elle a juste le droit à un logo de la marque gravé dans le bas et cela est tellement discret qu'il est difficile de voir le logo ; tant mieux, cela est ainsi encore plus sobre. Le haut du boitier est aussi en aluminium de 3 mm, tout comme la partie basse, mais cette fois nous sommes sur du 1 mm. Le reste du châssis est en acier de 0.8 mm. Dans le bas nous avons aussi des pieds, ils sont en plastique mais sont très bien intégrés et proposent la même couleur que l'aluminium. A gauche et à droite, nous avons des panneaux en verre trempé, en 4 mm d'épaisseur cette fois. Ces derniers intègrent des parties peintes en interne avec un joli dessin, le but étant de cacher les parties disgracieuses internes du boitier. Une très bonne idée. Juste devant les panneaux en verre trempé, nous avons des grilles d'aération filtrées. C'est aussi à cet endroit que l'on retrouve les prises additionnelles avec deux USB 3.0, les E/S Audio et le Reset.

Sur le dessus, c'est donc aluminium de 3 mm, Power On et bouton de gestion du RGB. A l'arrière, nous avons un schéma classique avec : Une grille en 120 mm avec une possibilité de réglage de la hauteur sur 3 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 4 slots d'extension aux caches ajourés et au montage par vis et l'emplacement de l'alimentation.

Sous le boitier, nous avons les 4 pieds avec leurs patins en caoutchouc et le filtre à destination de l'alimentation qui est amovible.

Partagez :