EN DIRECT 1968 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Corsair K70 RGB MK.2 Low Profile

Article
Rédigé par
Publié le 28 Janvier 2019
Page: 2/5

Le clavier dispose toujours de sa belle plaque d’aluminium. Ce qui s’ajoute à une finition de très bon aloi, pour ne pas dire excellente. La plaque est parfaitement ébavurée et les parties plastiques sont jointes avec régularité. C’est donc très propre. En revanche, point un peu nouveau avec ce K70 LOW PROFIL, il est léger, ce qui n’était pas le cas. La pesée l’infirmera ou le confirmera.

Le clavier est donc au format complet, ISO FR et touches low-profil. Il ne déroge pas par rapport au dernier K70 MK2 testé. Excepté les touches, il est identique au niveau du look. De fait, nous retrouvons cette police qui fait les beaux jours des K : large et un peu tassée. Il n’y a pas d’excentricité au niveau du marquage : seule la barre Espace intègre un liseré et un relief treillis. Le bandeau supérieur porte une partie des commandes additionnelles. Ainsi, y sont placées les touches de changement de profil, de réglage de l’intensité du rétroéclairage et de désactivation de la touche Windows respectivement. Un marquage Corsair trône au centre du bandeau, il est bien évidemment translucide. Les diodes d’informations sont placées sous des perçages circulaires. Enfin à l’extrême droite, nous retrouvons un bouton de coupure du volume et l’excellente molette métallique de réglage. Situé juste au-dessous, et donc au-dessus du pavé numérique, quatre boutons rectangulaires pilotent le lecteur multimédia : stop, morceau précédent, lecture pause et morceau suivant. Rien de particulier du côté des flèches et du pavé numérique. Les tranches sont assez fines, c’est une impression en grande partie liée aux touches low-profil, et seule la tranche supérieure reçoit à la fois le départ du câble de grosse section et un port USB. En retournant le clavier, nous faisons face à une plaque de plastique granuleux noir très classique, sans canal de passage pour le câble. En revanche, elle est équipée de quatre gros patins de caoutchouc. Ceux placés à l’arrière sont ajourés et reçoivent en leur sein les pattes de surélévation, elles aussi caoutchoutées. Le repose-poignet livré avec le K70 est le même que les versions précédentes : soft touch, relief triangulaire sur deux zones et pattes de fixation un peu fragiles.

Au niveau technique, nous avons donc un clavier équipé des switches low-profile de la marque Cherry. Ce sont ici des modèles dits Speed. Il embarque une puce mémoire de 8 Mo mais nous n’avons pas d’indication sur le processeur. Il faut ajouter un antighosting 100% et un n-key rollover complet. Les dimensions du clavier sont les suivantes : 438 x 168 (sans repose-poignet) X 29 mm pour un poids pesé de 911 grammes. Ce qui laisse à penser qu’il a été pesé avec le câble. Pour en tirer toute la quintessence, il faudra passer par la case téléchargement de CUE.

Partagez :