EN DIRECT 922 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Razer Huntsman Elite

Article
Rédigé par
Publié le 25 Février 2019
Page: 3/5

C’est toujours avec plaisir que nous retrouvons Synapse. C’est un soft intuitif qui bénéficie d’une grosse mise à jour. Cela dit, cela ne lui retire pas cet aspect de prise en main facile. Il s’articule toujours autour d’une unique fenêtre à onglets. Elle opte, bien évidemment, pour les couleurs de la marque : noir et vert.

Le premier onglet nommé Synapse est celui qui regroupe sous forme de carrés à cliquer les périphériques de la marque, ainsi que quelques raccourcis pour accéder à certains modules : Chroma Connect, Chroma Studio, HUE et Macro. Ces modules sont présents sur les onglets suivants. L’onglet suivant se prénomme Clavier et c’est celui qui gère la question des assignations de touches. Deux modes sont disponibles : Standard et Hypershift. L’idée de cette dernière fonctionnalité est de jouer la carte de la combinaison d’une touche dédiée à Hypershift et d’une deuxième. Cela permet simplement de doubler le nombre de touches disponibles. Pour affecter une fonction sur une touche, il suffit de cliquer sur icelle sur le clavier représenté au centre de la fenêtre. Dans ce cas, un menu glisse sur la gauche et présente toutes les options, nous retrouvons donc : fonction clavier, fonction souris, macro, permutation de profils, changer l’éclairage, lancer le programme, multimédia, raccourcis Windows et fonction texte. Tout y est, il suffit ensuite d’affiner les choses. Sont aussi présents ici l’activation/désactivation du mode jeu, les possibles désactivations de la touche Windows, Alt+Tab et Alt+F4 ainsi que l’ouverture des propriétés du clavier sous Windows.

Sur Profils, l’utilisateur pourra créer les profils dont il aura besoin en fonction du jeu ou de l’application. Chacun d’entre eux peut être associé directement à un jeu. C’est aussi valable pour Chroma et les comportements lumineux qui pourront donc suivre tel ou tel jeu. Peu d’options sur les profils, l’essentiel toutefois : importer en local ou sur le cloud, renommer, copier, exporter et supprimer.

Sur Connect, Razer propose tout simplement de connecter Synapse aux applications, appareils et autres compatibles avec la fonctionnalité Chroma. L’idée est assez simple : le rétroéclairage se soumet à l’application afin de renforcer l’immersion et se laisse donc piloter. Pour l’instant, clairement, même si le catalogue s’agrandit, la fonctionnalité n’est pas encore totalement généralisée. Ajoutons à cela que Discord pourtant proposé n’a pas été retrouvé sur notre machine. Ce module est très similaire à HUE ; si ce n’est qu’avec ce dernier, il faudra posséder le système Phillips adéquat.

Studio est la partie du soft qui va permettre de créer autant de comportements lumineux que souhaité. La création est assez intuitive et il est possible de superposer les comportements. Parmi ceux-ci, nous retrouvons spectre, feu, ondulation, réactif, respiration, starlight, statique et vague. Bien évidemment, l’intensité est réglable tout autant que la vitesse des comportements. Le nombre étant par essence quasi-illimité ainsi que les combinaisons, cette partie peut être totalement chronophage mais aussi source d’égarements. Enfin sur Macro, l’utilisateur pourra créer ses macros. L’enregistreur est classique, après avoir créer la macro, il suffit de la sélectionner dans la colonne droite puis de lancer la saisie en cliquant sur Enregistrement. Un menu s’ouvre et propose les options suivantes : respect des saisies, pas de délai, délai manuel, suivi ou non des mouvements de la souris. L’option d’insertion propose les commandes clavier, souris, texte voire même une commande Exécuter.

Synapse reste donc un soft plutôt agréable et réellement facile de prise en main. Il a le bon goût d’être en outre complet.

Partagez :