EN DIRECT 2427 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Casque 1MORE Spearhead VR BT

Article
Rédigé par
Publié le 11 Mars 2019
Page: 2/4

Si le Triple Driver BT faisait largement appel à des matériaux nobles, ce n’est plus le cas ici avec le Spearhead VR. Ce dernier opte pour du plastique. La finition n’est pas à remettre en cause, elle est effectivement excellente : ajustements et ébavurages n’appellent pas la critique. Au final, nous avons là un casque plutôt design et bien fini, même s’il marque indéniablement le pas par rapport au Triple Driver BT et son aluminium de qualité aéronautique.

Nous retrouvons donc un casque intra Bluetooth mais qui conserve tout de même un peu de filaire. En effet, il se pare d’un tour de cour, assez identique au Triple Driver. Nous avons donc deux parties rigides en plastique noir, l’une accueille la connexion micro-USB et le panneau de commande, l’autre la batterie. Le panneau de commande gagne en ergonomie puisque les boutons de réglage volume sont évidents : un plus de bonne taille pour l’augmentation et un moins pour la diminution. Ils sont accompagnés d’un bouton d’allumage et d’appairage. Un cylindre est placé sur une partie plane et traité rouge de chacune des parties rigides, il est badgé au nom de la marque. Une rondelle de plastique rouge, type anodisé, est positionnée avant le tour de cou en silicone à proprement parler. Les fils qui courent jusqu’aux écouteurs rejoignent les cylindres, ils sont eux-aussi rouges et passent par des manchons, très courts, en plastique. Les écouteurs optent pour un format elliptique. La platine est en plastique noir aspect laqué, elle porte le logo de la marque. Les dimensions des écouteurs sont généreuses, la discrétion ne sera pas leur fort. Un évent est intégré sur l’arrière. Les canons sont eux-aussi cours et elliptiques. Positionnés plus en entrée de gamme que les Triple Driver, le Spearhead VR BT ne dispose que d’embouts en silicone gris. Dans le bundle, nous n’avons pas de modèles à mémoire de forme. Au niveau technique, le Spearhead VR présente une construction autour de deux membranes. La première en titane et la deuxième en graphène. Encore une fois, 1More ne communique pas sur le spectre couvert et c’est bien dommage. En revanche, afin de s’annoncer comme dédié au jeu, il dispose de la « 3D audio », il devrait donc proposer un fonctionnement proche du VRX récemment testé et donc apporter avec lui une spatialisation.

L’impédance est de 32 Ohms, l’autonomie de 6 heures en écoute comme en conversation grâce à une batterie de 120 mA. La connexion Bluetooth est à la norme V 4.2. En parcourant de nouveau le manuel, nous découvrons aussi qu’il dispose d’un système de rétroéclairage …Comme le disions, la discrétion ne fera donc pas partie de ses qualités. Enfin, il est pesé à 32 grammes.

Partagez :