EN DIRECT 912 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling ENERMAX Aquafusion 120

Article
Rédigé par
Publié le 02 Avril 2019
Page: 2/5

Pas de surprise, le kit ressemble à de nombreux modèles concurrents. ENERMAX remet ici la pompe au-dessus du waterblock, et le design se montre donc plus conventionnel, classique.

Néanmoins, la marque apporte un peu de fraicheur en misant sur des pièces carrées, comme le top de la pompe et le ventilateur.

Le radiateur, en aluminium, est lui aussi décoré sur les côtés. Sans être trop agressif, ce carénage apporte une personnalité et permet à l'Aquafusion de se démarquer. Les tuyaux sont particulièrement longs, 400mm. Pour du 120mm, c'est assez énorme et l'installation devrait être possible dans quasiment tous les boitiers. A voir si les plus petits ne souffriront pas justement de cette longueur, même si les tuyaux proposent de belles courbes.

La gaine retenue est propre et agréable au toucher, il n'y a rien à redire.

L'ensemble pompe / waterblock est donc carré. Plus ou moins. La forme est originale et devrait plaire, d'autant plus que l''éclairage est visible sur l'extérieur et à l'intérieur. Malgré la profusion de plastique, l'aspect ne souffre pas la critique et la finition est bonne.

La base se montre particulièrement classique, mais propre. Petite surprise sur le côté en revanche, ENERMAX passe par un câble propriétaire pour l'éclairage. Plus petit qu'un connecteur conventionnel 5V RGB sur une carte mère, on peut supposer que son gabarit est la raison de ce choix. En revanche, nous n'avons pas réussi à retirer le câble une fois branché. La raison est simple, nous le trouvons fragile et nous n'osons pas tirer dessus trop fort.

Le ventilateur retenu est un SquA RGB, soit le dernier modèle de la marque. Celui-ci tourne @500~2000rpm pour un débit d'air de 79.8CFM et une pression statique de 3.6mmAq.

L'éclairage RGB est présent sous forme d'un halo carré, visible devant et derrière. Derrière, l'halo est partiel puisque des trous permettent de ne voir qu'une partie de la lumière. Et une fois sur le radiateur, on ne voit quasiment plus rien.

Si le design ne plaira pas à tout le monde, que ce soit les ventilateurs, le top de la pompe ou les côtés du radiateur, il faut reconnaitre que l'Aquafusion a une personnalité propre et se distingue nettement de la concurrence. Avec en prime une jolie finition générale.

Partagez :