EN DIRECT 2190 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling ENERMAX Aquafusion 120

Article
Rédigé par
Publié le 02 Avril 2019
Page: 4/5

Le processeur, un Intel i7-980X monté sur une ASUS X58 Sabertooth, est bloqué à 3300MHz sur les six coeurs puis overclocké à 4400MHz avec un Vcore à 1.45V, ainsi qu'à 4080MHz avec un Vcore 1.35V.

Le logiciel retenu pour faire chauffer pendant 30 minutes est LinX, avec Hardware Monitor pour le relevé de la température et un wattmètre pour vérifier qu'il n'y ait aucune baisse sur la charge. Chaque test est effectué deux fois afin de s'assurer de l'exactitude des résultats, puis une moyenne est faite.

La baisse de la vitesse du ventilateur est effectuée via une résistance Noctua NA-RC6, notée LNA dans le graphique. Si le radiateur est équipé de deux ventilateurs, ou plus, chaque ventilateur dispose d'une résistance.

Sans surprise, le test à 4400MHz n'a pas abouti. Pour les deux autres fréquences, l'Aquafusion 120 s'en sort bien et prend plus ou moins la tête du classement des kits en 120mm. Plus ou moins, parce que si les températures sont meilleurs que le be quiet! avec notre petit overclocking, ce dernier se montre moins bruyant. Mais il est aussi plus cher et sans RGB. Comme toujours, c'est donc une question d'envies.

Et justement, l'Aquafusion n'est pas non plus très bruyant. Oui, on l'entend en 12V, et il se calme en passant sous les 1500rpm. La courbe PWM étant larges, avec un début à 500rpm, il sera donc facile de profiter d'un minimum de silence avec ensuite une montée progressive. Pour terminer sur un ventilateur qui s'entend pendant qu'on joue avec un casque ou des enceintes. Pour du travail, les choses sont un peu différentes. Rien qu'en format 120mm, on suppose que la cible est plus un boitier compact, avec éventuellement une CG qui respire mal et qui chauffe un peu, donc bruyante.

Et le pompe ? Rien à dire...

Partagez :