EN DIRECT 1695 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test clavier mécanique CHERRY MX BOARD 1.0

Article
Rédigé par
Publié le 17 Avril 2019
Page: 2/4

Nous pouvons donc passer rapidement au clavier qui souffre quelque peu du défaut traditionnel de Cherry... Iil est intégralement en plastique. C’est le cas de la grande majorité des claviers, nous direz-vous. Certes, mais ici, il reste plastique granuleux classique. Il n’est pas basique car de bonne qualité. Mais aujourd’hui, la plupart des fabricants travaillent un peu l’aspect. Avec Cherry, il n’y pas énormément, voire très peu de travail sur l’aspect du plastique. En effet, seules les pans biais sont traités en plastique lisse aspect laqué. Heureusement, il y a aussi une bonne idée : une plaque inférieure de couleur un peu différente, grise mat. Ensuite, sur la question de la finition, le constat est bon, tout est régulier et parfaitement ébavuré. Au final, comme nous l’avons dit dans la vidéo, c’est un clavier sérieux, solide et rigide mais qui ne dégage pas forcément une image luxueuse. C’est particulièrement notable en comparaison d’un nouveau venu arrivé à la Ferme : le Wooting.

Le MX Board 1.0 est donc un clavier au format complet, au layout ISO fr. En revanche, point de touches au profil haut ici, mais il est cependant équipé de switches Silent, non pas d'ailleurs low-profil. Les keycaps disposent d’un marquage moins classique que ce que nous croisons de manière régulière. Fin et finalement assez réussi sur le plan esthétique. Les touches de fonction ne sont pas toutes doublées. Toutefois, l’essentiel est là : gestion du volume de F1 à F3, gestion du rétroéclairage de F5 à F9. Cherry implante pour compléter totalement les commandes multimédias quatre touches supplémentaires au-dessus du pavé numérique. Ainsi, nous avons droit à morceau précédent lecture/pause et morceau suivant. La quatrième touche porte le logo de la marque et n’est autre que la touche de blocage Windows. Les bords biais portent, sur la droite le nom du clavier, et, au centre du bord inférieur, l’autocollant au laser-cut traditionnel de Cherry. Sous le clavier, la plaque châssis grise accueille à la fois trois patins de petite taille sur l’avant et deux pattes de surélévation caoutchoutées. Les logements des pattes peuvent recevoir les deux tampons en caoutchouc. Un gros marquage en relief vient finaliser ce dessous. Deux autres logements sont prévus pour les pattes de fixation du repose-poignet. Ce dernier est donc un modèle très large, il est certain que les paumes reposeront aisément dessus. Il est aussi marqué d’un grand MX. Il fait appel au plastique classique, il ne sera donc certainement pas le plus doux et le plus confortable

Au niveau technique, le MX Board 1.0 embarque les switches Cherry, il s’agit ici des Silent en 45 cN, modèles linéaires. Pour le reste, il reste assez simple. En effet, il propose un N-Key Rollover complet ainsi qu’un Anti-Ghosting, et c’est finalement tout. Il fait l’impasse donc sur les puces mémoires et sur le soft d’exploitation. Il vise l’utilisation simple et rapide.

Partagez :