EN DIRECT 1210 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Monsterlabo The First

Article
Rédigé par
Publié le 25 Avril 2019
Page: 1/6

Aujourd'hui à la Ferme, le boitier The First de Monsterlabo. Un boitier au format Mini-ITX vertical qui embarque, et c'est ce qui le différencie de la concurrence, un système de refroidissement passif pour la carte graphique et le processeur. Une prise de risque que nous apprécions particulièrement, le passif étant pour nous une approche très intéressante. Un bon plan pour qui veut jouer ou travailler en silence ?

Nom : The First
Monsterlabo The First
Fabricant : Monsterlabo

Le boitier, ou plutôt le PC dans notre cas, arrive dans un carton avec énormément de protections : un carton dans le carton, du polystyrène, une housse en tissu et une housse en plastique. Ouf ! Le bundle est scotché aux protections et comprend une clé allen, un tournevis cruciforme, différentes fixations pour les cartes graphiques et processeurs, ainsi que de la paperasse. Pour résumer, celle-ci invite à faire un tour sur le site de Monsterlabo afin de découvrir l'installation du boitier en vidéo. Et des vidéos, il y en a un sacré paquet puisque toutes les étapes ont été séparées : une étape, une vidéo. Le choix de la vidéo peut surprendre, mais l'installation étant très différente de nos habitudes, l'idée est loin d'être absurde et se montre finalement plus pratique qu'une notice papier avec de nombreuses pages.

Voici les spécifications du boitier :

Nous disions que nous avions reçu un PC, et voici donc la configuration embarquée :

  • - Carte mère ASUS ROG Strix B450-I GAMING
  • - Processeur AMD Ryzen 7 2700
  • - Mémoire Crucial Ballistix Sport8Go à 3000MHz
  • - Carte graphique ZOTAC GeForce RTX 2070
  • - SSD Kingston
  • - Alimentation Seasonic Focus SGX-650
  • - Ventilateur Noctua NF-A14

Une configuration haut de gamme donc, qui ne rentre pas dans les clous pour le refroidissement passif ; mais nous reviendrons dessus plus tard.

Partagez :