EN DIRECT 897 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventirad Noctua NH-U12A : L'aircooling aussi fort que le watercooling ?

Article
Rédigé par
Publié le 07 Mai 2019
Page: 2/6

Physiquement, le radiateur reste imposant même si on sait, sur le papier, que ses dimensions sont correctes. Si les ailettes font massives avec peu de grandes découpes, il s'agit surtout des sept caloducs Ø6mm qui renforcent cette impression.

Comme toujours avec Noctua, il n'y a pas grand chose à redire sur le produit. Les finitions sont bonnes, voire excellentes, et l'ensemble respire la solidité.

Si nous pensions au début qu'il s'agissait d'une petite évolution du très bon NH-U12S, ce n'est pas le cas. La base peut-être commune dans la construction, mais les différences sont très nombreuses : ailettes logiquement plus grandes, base très excentrée, sept caloducs. Les deux produits ne boxent pas dans la même catégorie et mettre deux ventilateurs NF-A12x25 sur un NH-U12S ne le transformera pas en NH-U12A, loin de là.

La disposition des caloducs depuis la base jusqu'au ailettes est classique, Noctua ne s'embêtent pas avec des caloducs qui s'entrecroisent ; tous montent directement, plus ou moins proches de l'extérieur. Les deux premiers, côté ventilateur en push, sont d'ailleurs très proche du ventilateur, tout comme les deux suivants. Une partie de la chaleur devrait donc rapidement partir.

Les deux ventilateurs sont donc des NF-A12x25 qui tournent @450~2000rpm pour un débit d'air de 60.09CFM, avec une pression statique de 2.34mmAq.

Les coins sont toujours en marron, tout comme les pales. Le cadre reste crème, nous sommes face à du pur noctua avec toutefois un petit côté industriel marqué via la présence d'un trou au niveau du moteur. On aimera ou non, comme il en va de même pour les couleurs...

Partagez :