EN DIRECT 1679 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventirad Noctua NH-U12A : L'aircooling aussi fort que le watercooling ?

Article
Rédigé par
Publié le 07 Mai 2019
Page: 4/6

Le processeur, un Intel i7-980X monté sur une ASUS X58 Sabertooth, est bloqué à 3300MHz sur les six coeurs puis overclocké à 4400MHz avec un Vcore à 1.45V (test non validé), ainsi qu'à 4080MHz avec un Vcore 1.35V.

Le logiciel retenu pour faire chauffer pendant 30 minutes est LinX, avec Hardware Monitor pour le relevé de la température et un wattmètre pour vérifier qu'il n'y ait aucune baisse sur la charge. Chaque test est effectué deux fois afin de s'assurer de l'exactitude des résultats, puis une moyenne est faite.

La baisse de la vitesse du ventilateur est effectuée via une résistance Noctua NA-RC6, notée LNA dans le graphique. Si le radiateur est équipé de deux ventilateurs, ou plus, chaque ventilateur dispose d'une résistance.

Petite précision avant de détailler les résultats. Les résistances LNA du bundle du NH-U12A sont des NH-RC14, qui font passer les ventilateurs @1700rpm. Nous sommes restés sur les NH-RC6 histoire d'aller un peu plus loin, puisque la vitesse tombe @1000rpm.

Sur notre processeur non overclocké, soit annoncé à 130W de TDP, le NH-U12A tourne bien, mais nous ne pouvons nier que certaines solutions concurrentes plus abordables, voire même très abordables à moins de 40€, font légèrement moins bien.

Il faut commencer à pousser un peu le processeur pour que l'écart se creuse entre le Noctua et les autres solutions aircooling. A 4080MHz, il commence également à se faire une place parmi les kits watercooling AIO.

Avec notre processeur à fond, le verdict est sans appel : le NH-U12A écrase les autres modèles de notre panel, watercooling compris. Cela faisait un petit moment que nous n'avions pas vu de ventirad tenir le processeur à ce niveau, et nous sommes plus qu'emballés.

Nous avons également jeté un oeil aux performances avec un seul ventilateur sur le processeur à 4080MHz. La différence est assez importante et peut justifier qu'on laisse le deuxième ventilateur à l'arrière.

Avec les deux ventilateurs à 1000rpm, les performances chutent énormément et viennent s'aligner sur les ventirads les plus abordables, ou presque. Néanmoins, le silence est bien là et les deux ventilateurs ne s'entendent que si on colle l'oreille sur le boitier. A plein régime, ils se font entendre, mais ils se font également oublier.

Partagez :