EN DIRECT 2288 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier ASUS STRIX HELIOS : Très beau mais très cher

Article
Du ASUS ROG dans toute sa splendeur
Rédigé par
Publié le 21 Mai 2019
Page: 4/7

Dans un premier temps, il faut démonter le cache de l'alimentation pour accéder à l'emplacement de cette dernière. Le bloc prend place dans le fond du boitier, se fixe avec 4 vis et repose sur des bandes en caoutchouc. Elle sera également protégée de la la poussière par le filtre qui est présent en dessous. Au niveau de la carte mère, les plots de fixation sont en place. Ensuite, on installe les 9 vis nécessaires. Le plateau est compatible E-ATX. Coté place pour le ventirad CPU, c'est 190 mm max.

Au niveau du stockage, nous avons opté pour les paniers/brackets sous le cache alimentation. Pour installer les HDD ou SSD il faut donc les extraire de la cage et installer le SSD sans vis et le SSD avec 4 vis, comme sur les brackets d'ailleurs. On pourra installer 2 HDD et 5 SSD de base, ou alors 7 SSD.

Au niveau de la CG, la fixation se fait avec des vis classiques à main quelque soit le sens d'installation. Niveau place c'est 450 mm maximum et vous remarquez que nous avons un Card Holder pour deux cartes maximum. Ce dernier est efficace et assez discret. Par contre, il est dommage que les deux slots à 90 ° gênent pour l'installation de la carte de façon classique. En effet, il sera indispensable de démonter les deux slots via les 4 vis pour installer le tout correctement. Cela implique donc quelques manipulations de plus.

Le montage est hyper propre dans le boitier et avec le cache à l'arrière, le résultat est clairement au top, on aime. Attention toutefois, il faudra des câbles d'alimentation de bonne longueur.

Partagez :