EN DIRECT 1589 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Mad Catz R.A.T. 4 +

Article
Rédigé par
Publié le 19 Juin 2019
Page: 2/5

La R.A.T 4 + est une souris dont l’esthétique est à la fois travaillée, elle peut ne pas plaire, mais aussi marquée et puissante. Lorsqu’elles sont arrivées la première fois, elles n’ont indéniablement pas laissé indifférent. Pour le coup, le look est fort et la finition n’appelle pas la critique. En effet, toutes les parties sont traitées avec soin. La plaque de plexi qui officie en tant que plaque châssis aurait pu laisser un ébavurage moyen, nous l’avons déjà vu, est simplement nickel. C’est propre à tous les points de vue. Du côté des matières, elle opte pour du plastique lisse aspect laqué et des parties se rapprochant d’un soft-touch, plus hard-touch en réalité.

Elle ne dispose pas réellement de coque, les images sont parlantes. De fait, elle porte sur l’arrière une plaque bombée graduée. Cette dernière est montée sur rail et peut donc coulisser afin d’allonger ou raccourcir la souris. En remontant, nous trouvons un marquage translucide au nom de la souris : R.A.T 4 +. Une ligne biaise traverse la souris de droite à gauche et permet de séparer les clics de la partie centrale. Les clics sont assez plats. La molette est placée dans l’espace entre les deux clics, elle est accompagnée d’un bouton basculeur. Une ailette est située le long du clic gauche, elle porte un bouton Mode pour les profils. Sur la droite, nous avons une plaque maintenue par une vis BTR. La partie gauche est plus travaillée, elle dispose d’une plateforme. L’espace qui reste entre la partie latérale gauche et la centrale laisse voir les deux fils d’alimentation des boutons ou des diodes. La plateforme porte la trace de griffure de chat, mais aussi deux boutons sur l’arête et le fameux bouton Sniper. La face externe de l’ailette placée le long du clic indiquera le niveau de DPI à l’aide de lisérés illuminés de rouge. Ils sont repris sur la plaque châssis. Nous retrouvons aussi ce type de déco sous la plaque arrière, avec des stries translucides formant une sorte de gros diffuseur. Sous la souris, la plaque est percée pour laisser entrevoir la molette. Elle est aussi équipée de cinq petits patins, c’est la plateforme qui porte le sixième et gros patin.

Du côté technique, la R.A.T 4 + embarque un capteur optique Pixart 3330 dont la résolution maximale est de 7200 DPI. Il encaisse 30 G d’accélération et 150 ips. Le framerate est à 8000. Nous n’avons pas d’indication sur une éventuelle puce mémoire à bord. Les switches sont des Omron d’entrée de gamme, 20 millions d’activation. Le polling rate s’établit à 1000 Hz. Elle bénéficie d’un support logiciel spécifique, Mad Catz propose en effet plusieurs softs en fonction de la souris. Enfin les dimensions sont les suivantes : 107 X 87 X 36 mm pour un poids annoncé à 90 grammes, vérifié à 93 grammes.

Partagez :