EN DIRECT 974 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test vidéoprojecteur Acer Nitro G550

Article
Rédigé par
Publié le 21 Juin 2019
Page: 4/6

Nous allons faire court pour la suite : n’ayant pas de rétroéclairage, les angles de vue sont forcément illimités du moment que l’on est pas derrière la toile de projection. Il en est de même pour les fuites de lumières : elles sont inexistantes. Il nous reste juste à faire l’exercice difficile du ghosting. Et seul un léger ghosting est visible. Parlons du test à la sonde pour conclure : si l’on peut calibrer un vidéoprojecteur a la sonde, il ne nous est pas permis de le tester (tout du moins avec notre sonde actuelle… Et c’est dommage), donc seule chose que l’on puisse dire dessus, c’est que forcement sur un vidéoprojecteur l’uniformité est parfaite. Le contraste dépendra de la couleur de votre toile, une légèrement grisée augmentera le contraste en réduisant la luminance. Les couleurs dépendront aussi de la toile. Mais finalement, Photoshoper sur un vidéo n’est pas forcement l’idéal…

Partagez :