EN DIRECT 2880 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test écran Acer Predator XB273K (UHD, G-Sync, 144Hz)

Article
Rédigé par
Publié le 15 Juillet 2019
Page: 3/7

Au démarrage, le logo imposé ne flashe pas, nous avons juste le droit au logo Acer et nous pourrons l’enlever à partir de l’OSD de l’écran. Au démarrage, les couleurs sont belles et le pitch de l’écran offre une superbe finesse à l’image. Mais il faudra utiliser le zoom de Windows à 125% pour ne pas à avoir à se mettre à 30cm de la dalle. L’espace offert par la 4K est plus que suffisant pour gérer le multi fenêtre. Question Gaming, l’écran s’en sort avec perfection, le G-Sync 144 Hz offre une fluidité monstre, sachant qu’aucun ghosting n’est visible à l’œil nu avec les paramètres d’usine. Même si nous n’atteignons que peu le 144 Hz, il ajoute un confort à l’utilisation bureautique. Toujours en jeu, les couleurs sont magnifiques, et seuls les noirs ne semblent pas suffisamment profonds comparés à notre VA, et qui dit IPS dit glowing forcément qui peut-être gênant lors de scènes sombres. Ceci étant dit, le G-Sync reste son meilleur atout, et même pendant les 40 fps en ultra sur Assassin’s Creed Odyssey, le jeu nous semble fluide. Autre détail important, un léger souffle nous est apparu. Et là, le bas blesse, un écran avec de la ventilation ; il faut dire que la puce G-Sync chauffe en 4K HDR 144 Hz et il faut la refroidir. Au repos, nous mesurons 35dBA à 30cm de l’écran et 42dBA en jeu avec le son coupé ; s’il peut se faire entendre, il n’est pas non plus des plus bruyants, c’est même le plus silencieux des trois modèles testés avec ventilateur. En remettant le son, celui-ci devient inaudible. Il reste que ce petit détail est bien audible lorsque le son est coupé, il faudra donc travailler en musique.

Partagez :





Concours