EN DIRECT 907 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test clavier Gaming Wooting One

Article
L'analogique c'est fantastique
Rédigé par
Publié le 12 Août 2019
Page: 3/5

Le soft proposé par Wooting est particulièrement intéressant car, à la fin de l’installation, il propose une fenêtre intégrant une vidéo de prise en main. Ce qui, il faut le reconnaître, est plutôt une attention bienvenue…en anglais toutefois. Cela dit, précisons de suite que le Wootility est un modèle d’ergonomie. En effet, globalement, il est aisé de réaliser les différentes opérations. Nous allons y revenir en détail.

La fenêtre s’organise très simplement avec trois colonnes. A droite, Keyboard permet d’intervenir directement sur le clavier, c’est la partie qui s’ouvre par défaut. Elle est suivie par Soon qui suppose donc une fonctionnalité qui arrivera plus tard et Settings. Ce dernier permet de choisir le thème, blanc ou noir, de la fenêtre, mais aussi de remettre à zéro les paramétrages du clavier. C’est aussi à cet endroit que se retrouve la mise à jour automatique du soft et du firmware, ainsi qu’une recherche de problèmes assistée. Entre la colonne de gauche et celle de droite, nous retrouvons les profils, le Wooting One dispose de quatre profils : un digital et trois analogiques. Il est possible de créer autant de profils que souhaité, pour les retrouver il faudra cependant les glisser déposer dans la partie keyboard profiles. Au niveau des options, nous avons les classiques dupliquer, supprimer et partager.

Sur la partie gauche, en clair, nous avons les réglages du clavier. Ces derniers bénéficient de plusieurs onglets. Le premier d’entre eux est Colour Settings prend en charge le rétroéclairage. L’utilisation est extrêmement simple, il suffit de choisir une couleur dans le nuancier et de clique sur l’une des touches. Bien évidemment, nous avons aussi des comportements lumineux, directement disponibles sur des encarts ornés d’icônes. Il y en a 10 au total, parmi lesquels le classique arc-en-ciel, vague, respiration etc. Wooting implante aussi un AOE qui illumine quelques touches autour de celle qui est pressée. Bien évidemment, l’intensité est réglable tant parmi les comportements qu’en idle. Toujours sur Digital Settings avec Paramètres numériques, le One peut se voir modifier l’assignation des touches Mode Key (passage du mode analogique au numérique) et Fn, mais aussi des touches dédiées au passage sur les profils Analog 1, Analog 2 et Analog 3. Il est aussi possible de modifier le point d’activation, par défaut il est à 1,7 mm.

Sur Analog Settings, nous retrouvons l’organisation par les onglets placés dans le bandeau inférieur. Le premier d’entre eux est celui nommé Paramètres couleurs, il donne accès aux différents comportements lumineux ainsi qu’à la programmation individuelle des diodes des touches. L’onglet Paramètres numériques est aussi présent. Sur Assignation analogique, il est aussi question d’assignation cette fois-ci analogiques, notamment de commandes type manette. Deux modes proches l’un de l’autre : XInput et DirectInput.

Globalement, ce sont des commandes similaires si ce n’est que XInput se rapproche du joystick. Autre onglet, Paramètres anologiques permet de modifier les différents niveaux d’activation des touches, à la pression, lors de l’utilisation du dit mode analogique. Encore une fois, plusieurs modes préprogrammés sont disponibles. Enfin le dernier onglet est le D.S.K Settings qui permettra de placer deux actions sur une seule et même touche, en jouant sur la course d’activation. Il sera possible de placer chacune des 4 actions possibles sur le début de descente, le point bas, le début de remontée et le point haut. Et bonus, chacune des 4 actions propose aussi quatre possibilités…soit 16 actions sur une seule touche. Pas mal du tout. Le système est assez facile de prise en main et permettra d’économiser les touches.

Ce Wootility est un soft vraiment intuitif et facile d’accès. Il permet, c’est ce que nous allons tâcher de voir par la suite, de tirer toute la quintessence du fonctionnement analogique du clavier.

Partagez :





Concours