EN DIRECT 1320 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test clavier mécanique Thermaltake Level 20

Article
Rédigé par
Publié le 02 Septembre 2019
Page: 3/5

Le soft Tt eSports demande à être téléchargé avant d’être installé. Avec notre config du quotidien, il nous aura réservé quelques surprises. En effet, après chaque installation, il nous aura fait disparaître un de nos durs (fatigué il est vrai…mais après chaque désinstallation et redémarrage, il est réapparu). Au-delà de ce point, nous sommes face à une fenêtre toute de noir revêtue. Le clavier bénéficie de 6 profils qui sont placés dans le bandeau supérieur. Pour travailler sur l’un ou l’autre, il suffit de le sélectionner, il change dans le menu déroulant situé sur la gauche de la fenêtre, S’ajoutent les profils nouvellement crées. Juste en dessous, nous retrouvons les options classiques : création, suppression, copie, importation et exportation.

Pour le reste, comme toujours, des liens disponibles permettent de rentrer dans le vif du sujet. Customize permet de gérer les assignations de touches. Encore une fois, un menu déroulant recense les différentes options : touche unique, macros, commandes multimédias, raccourcis aussi bien liés à Windows (client de messagerie, lecteur multimédia…) qu’au quotidien (copier, coller…), lancement d’applications et enfin profils spécifiques à certains jeux. Les macros se programmeront sur la partie…Macro. Nous sommes ici face à un enregistreur complet. Nous y retrouvons les options traditionnelles, il sera possible de jouer sur temps de latence entre saisies, d’y réinsérer du texte, des commandes a posteriori. Tout y est et se retrouvera donc par Customize. Lightning prend en charge la partie rétroéclairage. L’intensité est évidemment paramétrable. Le Level 20 annonce deux zones distinctes : la première concerne les touches du clavier et la deuxième le bandeau translucide qui court sur son pourtour. Sur les touches, 11 comportements sont disponibles : statique, pulsation, vague, spirale arc-en-ciel, RGB spectrum, réaction, ondulation etc. Il sera facile de trouver ce qui plaît. D’autant que c’est à peu de choses près pareil pour le bandeau qui en compte un de plus. Il est aussi possible de faire fonctionner les deux zones de pair. Bref, du RGB complet. Le dernier onglet est spécifique à Tt eSports : TT Sync. Il permet de synchroniser les périphériques de la marque (accessoirement ceux de Razer aussi puisque compatibles Chroma) au niveau des comportements de rétroéclairage.

Certes, il est un peu farceur, car sur notre config, à l’utilisation, il n’aura pas fait montre d’une rapidité exemplaire. Il aura été nécessaire d’attendre que se ferme la fenêtre indiquant que le soft ne répondait pas pour l’action demandée soit effectuée. Pour autant, il est complet et assez facile de prise en main.

Partagez :