EN DIRECT 1332 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Synchronisation verticale : Le point sur les technologies disponibles

Bah, oui c'est important
Rédigé par
Publié le 12 Septembre 2019
Page: 2/3

Les technologies VRR viennent ensuite et c’est ce qui va nous intéresser pour le choix d’un nouvel écran, ce qui est dit ci-dessus n’est valable que si vous optez pour un écran non VRR. Le VRR c’est le Variable Refresh Rate, traduisez simplement par taux de rafraîchissement variable. En gros, c’est à votre écran de s’adapter à la carte graphique. Donc par exemple si votre carte graphique envoie 57 fps, alors votre écran se calera à 57 Hz. Pratique. Mais cela serait bien plus simple s’il n’y avait pas les technologies propriétaires. Ainsi du coté d’AMD nous trouvons l’Adaptive sync (à ne pas confondre avec l’adaptive V-sync de nvidia), le Freesync et le Freesync 2. Du côté d’Nvidia, nous avons le G-sync, le G-sync Ultimate et le compatible G-sync, même si ce dernier est tourné vers les écrans Freesync, VRR et Adaptive sync. Cependant pour toutes ces technologies il faudra que la carte envoie autant d’FPS que propose la plage variable de l’écran, et cela peut différer suivant les écrans. Par exemple pour ne pas avoir d’artefacts sur un écran proposant une plage comprise entre 40 et 60 Hz, il faut que la carte envois entre 40 et 60 fps. Au-delà : tearing, en dessous : stuttering.

  • Adaptive sync : Compatible uniquement avec les cartes AMD. C’est un peu le fourre-tout des constructeurs. Ne répondant à aucune norme, la moindre variation sans intérêt peu placer l’écran VRR en adaptive sync, cas connu chez LG proposant des « Freesync » avec une plage allant de 56 à 61 Hz
  • Freesync : Compatible uniquement avec les cartes AMD, c’est une norme. Ainsi la plage la plus basse sera défini par la plage la plus haute, nous trouvons des 40 à 60 hz, 30 à 75, 48 à 144 Hz… en bref une large plage afin d’assurer la synchronisation et donc le confort.
  • G-sync : Compatible uniquement avec les cartes Nvidia : une norme plus précise que le Freesync, 300 tests d’après le site Nvidia, mais qui apportera un surcout certain à l’écran puisque cette technologie est géré via une puce dans l’écran, enfin excepté les laptops qui le gèrent de façon logiciel. Mais dans cette norme la plage minimale est forcement 1 Hz. Nous avons aussi le droit à la prise en charge du HDR, du DCI-P3, de l’ULMB le tout possible en mode fenestré avec un input lag minimisé.
  • Freesync 2 : Avec l’arrivé du HDR, AMD en a profité pour mettre à jour son Freesync, ainsi avec le freesync 2 vous n’aurez pas à choisir entre HDR et Freesync. Et il y a eu aussi d’autres améliorations comme la prise en charge du LFC, une latence réduite et des processus de certification plus méticuleux.
  • G-sync Ultimate : Si AMD l’a fait, Nvidia aussi (à moins que ce soit le contraire), on a donc le droit a une amélioration du G-sync avec la prise en charge de la HDR 1000
Partagez :