EN DIRECT 5616 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Logitech MX Vertical : Une prise en main différente

Article
Rédigé par
Publié le 19 Septembre 2019
Page: 3/5

Nous allons passer assez rapidement sur le soft puisqu’il est franchement très simple. En effet, Logitech nous offre ici une simple fenêtre proposant quatre onglets. Les réglages proposés sont simples et force est de constater que l’ensemble est plus qu’intuitif.

De fait, le premier onglet Souris permet de gérer les assignations. La souris est représentée avec ses boutons et ces derniers sont marqués à l’aide de cercle. En cliquant sur l’un ou l’autre, une nouvelle fenêtre s’ouvre et met en avant les différentes propositions. La liste est particulièrement longue et réellement orientée bureautique. Logitech nous joint une fonctionnalité très spécifique : bouton de gestes. L’idée est de piloter une grande partie des fonctionnalités Windows par des déplacements de la souris. Par exemple, cela permet d’ouvrir, notamment, le Bureau en avançant la souris et en maintenant le bouton sur lequel l’utilisateur aura placé l’option. Logitech prévoit 7 séries de commandes dont une personnalisée.

Sur Pointer et faire défiler, l’utilisateur pourra aller modifier la résolution du capteur. Ici, l’échelle n’est pas numérique, il s’agit simplement d’un curseur à déplacer. Deux niveaux sont disponibles : lent et rapide. Il est même possible de modifier en direct l’un ou l’autre des vitesses directement en maintenant le bouton dédié par défaut. Deux autres options sont proposées, le défilement fluide de la molette ou pas et l’inversion du défilement de la dite molette.

Le dernier onglet, Flow, permet d’utiliser la souris sur deux PC dans le même temps. Dans ce cas de figure, le curseur peut dans ce cas passer d’un PC à l’autre, voire même déplacer, de copier, de coller des fichiers.

Le soft est donc clairement orienté bureautique et tourné vers l’efficience au quotidien. Dès lors, nous pouvons passer à la souris à proprement parler.

Partagez :