EN DIRECT 1891 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Phanteks Eclipse P400A : A comme Airflow

Article
Un boitier respirant
Rédigé par
Publié le 15 October 2019
Page: 2/6



Le Phanteks P400A est donc un boitier ATX, qui mesure 210 x 465 x 470 mm. Il est également compatible E-ATX, mais dans ce cas, la carte mère ne doit pas dépasser les 272 mm de largeur et sachez aussi que les passages seront difficilement exploitables. Côté poids, nous sommes à 7 kg, ce qui est dans la moyenne pour un boitier dont le châssis est en acier.

On ne revient pas sur le design de ce boitier que l'on connait déjà depuis maintenant trois modèles. Cette nouvelle version apporte tout simplement une face avant intégralement en mesh qui se veut plus respirante. On remarque aussi que le boitier embarque pas moins de trois ventilateurs de 120 mm de base et ils sont RGB. Le boitier est toujours aussi bien fait, la finition ne souffre pas la critique et le tout a fier allure. D'un point de vue technique, nous l'avons dit, nous avons une face avant équipée de 3 x 120 mm. A gauche, nous avons un panneau en verre trempé, à droite un panneau en acier et sous le boitier des pieds en plastique.

La face avant se démonte, afin d'avoir accès aux trois ventilateurs de 120 mm RGB. Le grille est également compatible 2 x 140 mm ou radiateur de watercooling en 280/360 mm.

On passe maintenant dans la partie supérieure. Au premier plan, nous avons le panneau de contrôle avec : le Power On, le Reset, les boutons pour la gestion des diodes, deux USB 3.0 et les E/S Audio. Plus en arrière, nous avons une grille qui est sous un filtre aimanté. Cette grille permettra l'installation de deux ventilateurs en 120 mm ou deux ventilateurs en 140 mm, voire des radiateurs de watercooling en 240 ou 280 mm, mais il faudra checker la hauteur, car Phanteks ne donne pas de compatibilité.

A l'arrière maintenant, on découvre : une grille en 120 mm avec une possibilité de réglage de la hauteur sur 3 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 7 slots d'extension au montage par vis à main et l'emplacement de l'alimentation. On termine sous le boitier, on l'on voit tout d'abord les quatre pieds en plastique qui sont équipés de patins en caoutchouc. On trouve également le filtre amovible de l'alimentation.

Partagez :