EN DIRECT 1142 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Razer Atheris : Un petit modèle sans fil

Article
Rédigé par
Publié le 04 Novembre 2019
Page: 2/5

Au niveau de la finition, l’Atheris présente bien. Il n’y a pas de faux pas sur les plastiques utilisés. L’insertion des pavés de caoutchouc est bien réalisée. Le plastique de la coque opte pour un aspect mat plutôt sympathique à l’œil, beaucoup pour les photos mais c’est un détail. En tous les cas, indéniablement, nous sommes face à une mini-souris qui présente bien. Cela dit, il faut mettre dans le même temps en parallèle le prix de vente : 59,90 euros affichés. Dans les faits, ce n’est pas le cas, il est possible de la trouver bien moins cher, autour de la trentaine d’euros. Ce prix l’amène en face d’autres références plus classiques.

La coque est assez ramassée, ce qui implique une courbure assez courte et prononcée sur l’arrière. Elle reçoit le marquage de la marque mais il n’est pas translucide. Cette coque est détachable pour pouvoir y loger les piles. Une fente permet de séparer les deux clics. S’y loge aussi le bouton de passage des DPI/profils. Ce dernier dispose d’une petite diode d’information. La molette est placée dans un espace libre entre les deux clics. Elle est en plastique gris et porte une bande de caoutchouc gris à picots. La symétrie de la souris implique deux parties latérales identiques. Elles portent toutes deux un conséquent pavé de caoutchouc gris. En revanche, à droite, nous retrouvons deux boutons à destination du pouce. La face avant est simple et n’accueille aucun câble, sans-fil oblige. Sous la souris, le châssis se pare de quatre patins : deux de chaque côté de l’espace qui accueille la molette, l’un sur l’arrière et le quatrième dernier est en réalité une bande qui fait le tour du capteur. Nous retrouvons aussi le bouton qui permettra de choisir quel type de connexion mettre en route.

Au niveau technique, l’Atheris embarque un capteur optique de 7200 DPI. C’est un capteur que nous qualifierons de simple puisque ses caractéristiques sont les suivantes : 220 ips et 30 G d’accélération. C’est à la fois peu et beaucoup, ne serait-ce qu’il y a deux ou trois les capteurs gaming et donc rapides annonçaient les mêmes chiffres. Etant donné qu’elle est sans fil, elle propose deux types de connexion : l’une en Bluetooth et l’autre en 2,4 GHz ; et elle sera alimentée par deux piles AA. Elle est ambidextre sur la prise en main, moins sur le placement des boutons. Elle se présente comme une souris de jeu, par conséquent le polling rate s’établit à 1000 Hz. Ses dimensions sont les suivantes 100 X 40 X 63 mm, ce qui confirme un format assez compact mais un poids quelque peu important : 111 grammes piles en place. Elle bénéficie du support de Synapse.

Partagez :