EN DIRECT 1892 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Razer Basilisk Pink

Article
Rédigé par
Publié le 30 October 2019
Page: 2/5

La souris en elle-même est bien finie et elle dégage indéniablement une belle impression de qualité. Les ajustements sont très précis, pour ne pas dire millimétriques à certains endroits avec une parfaite régularité. L’insertion des pavés de caoutchouc est impeccable. En outre, sur le plan des matières, c’est plutôt qualitatif avec un plastique au toucher doux, sans aller vers le soft-touch fragile. Bref, nous sommes face à une souris sérieuse.

La coque plonge avec une courbe douce vers l’arrière. Comme de coutume, elle arbore le logo sur le centre de la courbe, il est translucide. Une fente vient séparer l’avant de l’arrière, elle permet de séparer clairement les clics. La souris annonce une relative dissymétrie avec un clic droit moins large que le clic gauche. Seul le clic gauche est légèrement tuilé, le droit étant même plutôt rond. Les deux boutons de passage DPI s’insèrent entre les deux. La molette est assez proéminente, équipée d’une bande de caoutchouc grise à petits picots. La partie latérale droite reçoit un pavé de caoutchouc gris strié, elle est assez plane. C’est à gauche que nous avons une plateforme pour le pouce qui intègre elle-aussi une pièce de caoutchouc antidérapant. Deux boutons sont placés sur le haut, le long du pavé et sur l’avant un bouton basculeur métallique est en place. Il pourra être remplacé par les deux autres proposés dans le bundle. La face avant est sobre et accueille juste le départ du câble. Sous la Basilisk, nous retrouvons les trois patins mais aussi et surtout le capteur, le bouton prévu pour le passage des profils et une roue crantée qui sera liée à la molette. Le câble est classiquement gainé, de rose ici.

Au niveau technique, la Basilisk embarque toujours le même capteur dit 5G, optique et 16000 DPI. Il supporte 50 G d’accélération et annonce 1143 cm/seconde. Point d’indication sur la puce mémoire et le processeur qu’elle embarque nécessairement à bord. Les huit boutons sont programmables et bénéficient de Hyperesponse, soit des switches activables 10 millions de fois. Le polling rate atteint 1000 Hz. Le rétroéclairage Chroma est de la partie. Enfin elle met en avant les dimensions suivantes : 124 X 75 X 43 mm pour un poids pesé de 107 grammes. Elle bénéficie du support de Synapse, comme tous les périphériques de la marque.

Partagez :