EN DIRECT 2894 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventirad Noctua NH-U12S chromax.black

Article
Rédigé par
Publié le 09 Mars 2020
Page: 4/5


Le processeur, un Intel i7-980X monté sur une ASUS X58 Sabertooth, est bloqué à 3300MHz sur les six coeurs puis overclocké à 4400MHz avec un Vcore à 1.45V (test non validé), ainsi qu'à 4080MHz avec un Vcore 1.35V.

Le logiciel retenu pour faire chauffer pendant 30 minutes est LinX, avec Hardware Monitor pour le relevé de la température et un wattmètre pour vérifier qu'il n'y ait aucune baisse sur la charge. Chaque test est effectué deux fois afin de s'assurer de l'exactitude des résultats, puis une moyenne est faite.

La baisse de la vitesse du ventilateur est effectuée via une résistance Noctua NA-RC6, notée LNA dans le graphique. Si le radiateur est équipé de deux ventilateurs, ou plus, chaque ventilateur dispose d'une résistance.

Le retard pris sur ce test, resté bloqué sur une clé USB, permet de bien voir à quel point le NH-U12S reste une excellente référence malgré une concurrence de plus en plus présente. Dans une moindre mesure, il permet également de mettre en avant le be quiet! Shadow Rock 3 qui n'a pas fait l'unanimité à sa sortie auprès de certains lecteurs. Les deux modèles sont très proches sur les performances, et nous préférons les nuisances sonores du Noctua. En revanche, les écarts sont importants sur les tarifs puisque le be quiet! est à 50 € quand le Noctua est à 60 € ou 70 € selon la finition. Un produit mieux fini et plus compact peut-il justifier une telle différence ? Assurément, mais chacun aura son avis.

Le Dark Rock 4 est également présent sur ces mêmes segments tarifaires et de performances, mais il est également un peu plus imposant, et plus complexe à installer. Scythe est aussi en embuscade avec de bonnes solutions, mais là aussi d'un tout gabarit.

Bref, le NH-U12S a toute sa place.

Partagez :
Marque : Noctua