EN DIRECT 2300 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

La splendide RTX 2080 Super Gaming X Trio de MSI s'attaque au Ray Tracing et au DLSS dans Minecraft

Article
Un draguon s'invite au milieu des briques !
Rédigé par
Publié le 06 Mai 2020
Page: 2/4

Le jeu Minecraft fut créé le 10 mai 2009, sept jours plus tard il était accessible en Beta, et les précommandes sont ouvertes au début du mois de Juin de la même année. Le jeu sortira officiellement de sa phase Beta en 2011, en Novembre, la success story se prolonge en 2014 avec un rachat du studio responsable du jeu, Mojang, par le géant Microsoft, pour quelques 2.5 milliards de dollars. Les têtes pensantes du jeu, Mark, Carl et Jakob quittent l'entreprise, mais Microsoft œuvre pour la poursuite de l'extension du titre déjà très populaire. En 2020, le jeu Minecraft est disponible sur les plateformes Windows, MacOS, Linux, Windows 10, Raspberry Pi, Xbox 360, Xbox One, PlayStation Vita, PlayStation 3, PlayStation 4, Wii U, Nintendo Switch, Apple TV, New Nintendo 3DS, iOS, Android, Windows Phone et Amazon Kindle Fire. Le jeu est disponible en 96 langues et on estime à plus de 170 millions de personnes qui auraient déjà joué à Minecraft !

Le Ray Tracing est intégré dans Minecraft par le biais du Path Tracing, considéré comme la version actuelle la plus extrême de cette technologie ; cette technique a déjà été utilisée par NVIDIA dans un autre jeu, Quake II RTX. Le point commun entre les deux projets est un moteur graphique peu gourmand à la base et facilement malléable. Les principaux effets attendus dans Minecraft sont :

  • - L’éclairage direct du soleil, du ciel et de diverses sources de lumière
  • - Des ombres dures et douces réalistes
  • - L'éclairage émissif de surfaces telles que les pierres lumineuses et la lave
  • - L’éclairage global
  • - Les réflexions précises dans l'eau et les surfaces métalliques
  • - Des matériaux transparents tels que le vitrail, l'eau et la glace avec réflexion et réfraction
  • - Le brouillard volumétrique et les puits de lumière

Six nouveaux mondes RTX sont téléchargeables gratuitement sur le Marketplace Minecraft :

  • - Aquatic Adventure RTX by Dr_Bond
  • - Color, Light and Shadow RTX by PearlescentMoon
  • - Crystal Palace RTX by GeminiTay
  • - Imagination Island RTX by BlockWorks
  • - Neon District RTX by Elysium Fire
  • - Of Temples and Totems RTX by Razzleberries

Nous avons découvert l'ensemble des six mondes proposés par NVIDIA et il est indéniable que la technologie Ray Tracing métamorphose profondément l'expérience de jeu dans Minecraft, les effets de lumière et les réflexions magnifient clairement les mondes proposés par NVIDIA. Les performances en pâtissent, l'activation du Ray Tracing seul entraîne une chute du nombre de fps, heureusement l'ajout de la technologie Ray Tracing s'accompagne de l'ajout d'une autre technologie, le DLSS 2.0, ce qui permet de compenser la chute de fps. Le réglage de la qualité du DLSS est automatique, il change en fonction de la résolution choisie dans le jeu : en 1080p, le DLSS est en mode qualité, en 1440p le DLSS est en mode équilibre et en 2160p, le DLSS est en mode performance.

Le Ray Tracing n'est pas une technologie récente, dés 1968, un ingénieur d'IBM, Artur Appel, proposait un algorithme pour une méthode de rendu graphique reposant sur cette technologie. Le gros souci de cette technologie est son impact en terme de performances, elle est extrêmement gourmande en terme de ressources, chaque image des scènes du dessin animé Toy Story 3 nécessitait en moyenne 7 heures pour être créée avec l'implémentation de cette technologie. On imagine donc aisément que l'utilisation de cette technologie dans le jeu vidéo ne peut pas se permettre de tels délais de création. Au balbutiement, la technologie se nomme Ray Casting et il s'agit d'une vision très réduite de la propagation des rayons, puisque les rayons se stoppent dès qu'ils rencontrent un élément du décor. Jonh Carmack détournera même le Ray Casting, en 1992, dans son jeu Wolfenstein 3D, point d'envie de proposer une lumière plus réaliste ici, non juste l'utilisation de cette technologie afin de n'afficher que ce que la caméra, donc le point de vue du joueur, voit de la scène 3D qui s'offre à lui, cela évite de créer inutilement l'ensemble du niveau et de surcharger les ressources disponibles.

Aujourd'hui, on cherche à implémenter la technologie Ray Tracing à un niveau supérieur dans nos jeux vidéo et cela est possible grâce aux avancées. Imaginons que nous lançons plusieurs rayons sur une scène donnée, chaque rayon peut se transformer en dix nouveaux rayons lorsqu'il rencontre un objet, puis ces dix rayons peuvent à leur tour se transformer en cent rayons et ainsi de suite. Vous imaginez que cela n'est pas gérable en temps réel dans un jeu vidéo. Le Path Tracing permet de résoudre cela, chaque rayon reste unique, toutefois sa trajectoire ne demeure pas linéaire lorsqu'il rencontre un élément du décor, puis un algorithme entre en jeu et créée l'image finale avec une illumination globale en utilisant un échantillonnage de différents types d'éclairage.

Minecraft représente une sorte de must en terme de Ray Tracing, on peut le comparer au travail réalisé dans Quake II RTX, avec l'implémentation des très nombreux effets proposer par la technologie Path Tracing, ombres, réflexions, gestion des sources lumineuses... En comparaison, certains jeux récents offrent des prestations moindres, Metro Exodus se concentraient sur la gestion de l’éclairage, ce qui s'adaptait parfaitement à son univers confiné, là où Battlefield V jouait énormément sur les surfaces réfléchissantes.

Nous vous proposons des captures des six mondes. Chacun des mondes est intéressant en terme de technologies, mais le plus bluffant à nos yeux demeure Neon District, avec des très nombreuses sources de lumières, espaces de réflexions...

Partagez :
Marques : MSINvidia