EN DIRECT 1938 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris ROCCAT Kone Pure Ultra : Evolution ultime ?

Article
Rédigé par
Publié le 23 Avril 2020
Page: 2/5

La souris met en avant une finition qui ne peut pas être prise en défaut. C’est propre, c’est souvent le cas chez Roccat. Le plastique employé est de bonne qualité, mais indéniablement le full plastique se remarque plus avec le poids contenu. En outre, le revêtement dit hybride renforce un peu ce rendu plastique. Elle ne fait pas fragile mais ne semble pas non plus particulièrement solide. Ce n’est qu’une sensation à la prise en main, il faudra revoir cela sur le tapis.

Nous avons donc une Kone classique au niveau de la coque. La courbure arrière est assez marquée, et la coque reçoit sur la partie basse le logo de la marque. Ce dernier est évidemment translucide et laissera donc passer les couleurs des diodes RGB. Les clics intègrent la coque sans démarcation particulière, ils sont dans le même plats, pour ne pas dire légèrement arrondis. Pas de tuilage ici. UN encart de plastique aspect laqué accueille le molette, cranté de caoutchouc, et les deux boutons de passage DPI/profils. Le côté droit est ergonomiquement assez simple, seul le renflement sur l’arrière de la coque apporte un peu de courbure sur la hauteur. Du côté gauche, la Kone porte deux boutons largement et physiquement séparés. Tous deux sont marqués en relief. Une encoche visible permettra de placer le pouce. La face avant n’est pas très haute, en raison de clics assez plongeants. Elle porte le départ du câble USB, simplement caoutchouté et dont le connecteur est non plaqué. Sous la souris, nous retrouvons deux larges patins de téflon et le capteur placé au centre.

Au niveau technique, la Kone Pure Ultra reçoit le capteur Owl-Eye de 16000 DPI. Il accepte 50 G d’accélération, propose 400 ips, dispose d’un lift-off réglable et de l’angle snapping. En outre, le polling rate est à 1000 Hz et la Kone embarque une puce mémoire de 512 Ko, avec un processeur ARM Cortex-M0 48 Mhz. Le rétroéclairage est RGB. Le poids annoncé est de 66 grammes (65 en version blanche) pour les dimensions suivantes : 115 X 70 X 39 mm. Elle est pilotée à partir de Swarm.

Partagez :
Marque : Roccat