EN DIRECT 2212 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Intel NUC 9 Extreme Compute Element NUC9i9QNB

Article
Rédigé par
Publié le 03 Juin 2020
Page: 3/7


A mi-chemin entre la carte mère et le boitier, ce NUC9i9QNB demande tout de même un petit tournevis cruciforme pour accéder aux composants, soit la mémoire et le stockage. L'ouverture est simple et rapide, il faut juste ne pas avoir peur de forcer doucement sur la partie amovible du carter puisque celle-ci embarque également le refroidissement pour les SSD. Sur une première installation, il n'y aura aucun problème. Mais pour de la maintenance, les pads thermiques auront accroché.

Le ventilateur est également de la partie, ce qui nous semble intéressant pour faciliter spcon entretien.

L'intérieur du NUC9i9QNB se montre très intéressant et bien plus pratique qu'on pouvait le supposer. L'accès aux deux emplacements M.2 est immédiat et le carter qui passe proche de la mémoire n'est pas dérangeant.

Pour les SSD, il sera possible d'opter pour du SATA ou du NVMe avec une prise en charge RAID 0 et RAID 1 si on veut aller un peu plus loin. La technologie Optane est également supportées. La mémoire est à 2666 MHz avec un maximum de 64 Go sur deux barrettes.

Enfin, on peut découvrir le système de refroidissement du processeur, qui consiste en une chambre à vapeur reliée aux ailettes.

Ouvrir le NUC9i9QNB revient donc à ouvrir un NUC plus conventionnel. Seul le format carte en PCI interpelle et interroge. Pour le reste... Il s'agit tout simplement d'un ordinateur sans alimentation, ou une carte mère.

Partagez :
Marque : Intel