EN DIRECT 2180 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Mini PC CORSAIR ONE a100 (Ryzen 9 3950X inside)

Article
Publié le 16 Juin 2020
Page: 8/9


D'accord, ce PC ONE a100 est un véritable monstre, mais qu'en est-il des températures ? Et de la consommation ? Et des nuisances sonores ?

La température a été mesurée avec 3DMark Time Spy Extreme en boucle pendant environ une heure. Et il faut bien le reconnaître, les résultats sont bons, très bons. Sur une tâche plus précise qui sollicite plus le processeur, par exemple Wprime sur les seize coeurs, on montera bien au-delà. Sur le calcul 1024, qui se fait plutôt rapidement, le processeur est ainsi monté à 86 °C (pièce à 22 °C) avec une fréquence stable de 4042 MHz sur l'ensemble des coeurs.

Mais nous aurions envie de dire peu importe la chauffe, ce n'est pas le point qui compte le plus ici. Non, il faut s'attarder sur les nuisances sonores, ou plutôt leur absence. Au repos, le ventilateur supérieur ne tourne pas et on entend seulement le ronronnement du disque dur et des quelques ventilateurs qui tournent au ralenti : l'alimentation, la carte graphique (et encore, il y a un mode 0 dB) et la carte mère. Le PC se fait très discret et se laisse oublier en quelques secondes.

Une fois que le processeur, par exemple, commence à être sollicité, la température va monter progressivement. Mais le ventilateur reste à l'arrêt. Surprenant ! Nous aurions pensé que le ventilateur se lancerait rapidement, mais il a par exemple fallu attendre deux minutes avant qu'il ne se lance pendant nos différents benchs sous 3DMark. D'où la présence de l'étiquette à l'arrière...

Le ventilateur tourne d'abord doucement et évacue un air chaud. Avec le temps ou la charge, le ventilateur va monter à sa vitesse maximale et dégager une grande quantité d'air chaud, toujours sans faire de bruit. Ou presque. On ne peut nier que le ventilateur est là et s'entend, mais le bruit dégagé n'est pas dérangeant.

Nous pensions que ce ONE a100 serait un vrai four bruyant, et il n'en est rien. Les composants chauffent logiquement et poussent les deux kits AIO dans leur retranchement, mais il n'y a rien de dramatique. Et dans une pièce à 22 °C, les fréquences sont toujours restées très supérieures à celles de base ; point de throttle, et donc de la puissance à revendre en permanence ! Cerise sur le gâteau ? Les panneaux gauche et droit restent frais.

Partagez :
Marque : Corsair