EN DIRECT 2460 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventirad be quiet! PURE ROCK 2 : Un nouvel entrée de gamme

Article
Rédigé par
Publié le 09 Juillet 2020
Page: 2/5


Proposé en finition brute ou noir intégral, le PURE ROCK 2 est arrivé dans cette première déclinaison à la Ferme. Proposer les deux versions est une bonne idée pour ceux qui se fichent d'avoir un joli radiateur visible derrière une vitre. D'autant plus que, finalement, cette version simple rend bien. La finition est très propre, avec un top brossé particulièrement réussi ; les rainures du brossage sont bien visibles, on apprécie.

Physiquement, le radiateur fait tout de même assez simple malgré les ailettes très travaillées en dents de scie et ce top brossé. Est-ce un mal ? Non, tant qu'il fait bien son travail. Et l'évacuation de la chaleur sera réalisée grâce à quatre caloducs en Direct Touch, avec une base propre (une fois la pâte thermique retirée).

L'intégration est bien réalisée, comme toujours avec la marque. L'ensemble est excentrée par rapport aux ailettes, afin de laisser de la place pour le ventilateur par rapport à la première barrette mémoire.

A première vue, il n'y a donc pas grand chose à redire concernant le radiateur. La présence des bouchons pour les caloducs est un plus pour le design, et la faible hauteur générale n'en pâtit pas. Avec 155 mm, en sachant que le ventilateur ne montera pas au-delà, le PURE ROCK 2 reste compatible avec de nombreux boitiers.

Le ventilateur est un Pure Wings 2 qui monte à 1500 rpm. Son installation se fait via de simples griffes, très facilement. Si on regrettera l'absence de systèmes pour limiter d'éventuelles vibrations, nous pouvons déjà dire que le ventilateur est bien plaqué et que rien ne passe du ventilateur au radiateur. A part de l'air.

Partagez :
Marque : Be Quiet