EN DIRECT 2433 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Phanteks Eclipse P500A D-RGB : A comme Airflow et Arc-en-ciel

Article
Il brille la nuit
Rédigé par
Publié le 17 Juillet 2020
Page: 2/6


Le Eclipse P500A D-RGB est un boitier compatible E-ATX/ATX et ses dimensions sont de 505 x 510 x 240 mm et il pèse dans les 8 kg. Ce dernier reprend peu ou prou les dimensions du P600.

Pour le design, on reste dans ce que l'on connait chez Phanteks. En gros nous sommes sur un P600, mais avec une face avant tout en mesh, d'où le P500A, car nous avons du Airflow. Sachez que le boitier existe en blanc et en noir et que les finitions ou encore les assemblages ne souffrent pas la critique.

Comme nous le disions, nous sommes sur du P600 avec face avant full mesh et sans filtre. Derrière cette face avant, on remarque que 3 ventilateurs sont présents de base, ils sont en 140 mm et sont donc RGB. On a le petit logo de la marque dans le bas, une porte en verre trempé à gauche, une porte en acier à droite. Sachez que le blanc est brillant à l'extérieur, et mate à l'intérieur du boitier. Enfin, nous avons 4 gros pieds en plastique dans le bas.

Passons maintenant à la face avant qui se démonte en la tirant par le bas. On trouve, derrière cette dernière, une grille en 3 x 120/140 mm qui est compatible avec les radiateurs de watercooling en 360/420 mm. 3 ventilateurs de 140 mm sont présents de base.

Dans la partie haute maintenant, on a le Power On, les 2 boutons pour la gestion du RGB, 1 USB Type-C avec connecteur dédié, 2 USB 3.2 Gen 1 avec connecteur dédié et une entrée/sortie Audio. Après, vient une grille protégée par un mesh plastique aimanté. Grille qui est compatible en 3 x 120 - 2 x 140 mm compatible avec le watercooling en 360 ou 280 mm.

A l'arrière maintenant, on découvre : un cache amovible (pour monter une CM ITX),une grille en 120/140 mm avec possibilité de réglage de la hauteur sur 4 cm ou 6 cm avec un ventilateur de 140 mm ou 120 mm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 7 slots d'extension classiques ajourés et les trois à 90 ° le tout avec montage par vis à main et l'emplacement de l'alimentation avec son filtre amovible.

On termine sous le boitier, où l'on voit tout d'abord les quatre pieds en plastique avec des patins en caoutchouc, le filtre amovible de l'alimentation et différents trous ici et là pour fixer les cages HDD dans le fond du boitier.

Partagez :
Marque : Phanteks