EN DIRECT 3924 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Corsair 4000D Aiflow : Simplement trop bow

Article
Et avec du souffle
Rédigé par
Publié le 16 Septembre 2020
Page: 4/6


En premier lieu, nous installons l’alimentation. Pour se faire, il faut passer par derrière, glisser l'alim dans son logement et fixer le tout avec 4 vis. Cette dernière repose sur des patins en caoutchouc et est filtrée par en-dessous. Coté place ce sera 180 mm maximum avec la cage HDD.

Pour la carte mère, on ne manque pas de place, d’autant plus que nous avons une compatibilité E-ATX et pas d'ODD ou de HDD dans l'espace central. Bref, il est facile de mettre la carte mère en place, surtout que les plots sont déjà en place. Pour le ventirad CPU on a, comme toujours, 170 mm de hauteur disponible.

Pour le stockage, vous pouvez passer par les paniers ou les brackets. Les paniers sont compatibles 2.5 et 3.5 pouces et le montage des HDD se fait sans vis. Pour les SSD, il faut 4 vis sur les brackets ou les paniers. Au total on pourra donc installer deux SSD deux HDD, ou trois SSD un HDD ou 4 SSD. Si l'on retire la cage on passe à 2 SSD max.

Pour la CG, pas de difficulté non plus, que cela soit à l'horizontale ou à la verticale grâce au système de fixation qui exploite des vis à main. Par contre, attention à la hauteur disponible à 90 ° avec le ventirad CPU, avec les cartes de références cela sera OK, mais avec des customs avec un PCB plus haut, il faudra faire attention, surtout avec un gros ventirad CPU. Coté place, c'est 360 mm maximum.

L'organisation des câbles est rapide et simple, merci le grand passage dans le centre et surtout les scratchs. Il est à noter que nous avons 2.5 cm d'épaisseur disponible derrière le plateau de la carte mère. Assurément le résultat du montage est très propre et sans RGB cela claque quand même.

Partagez :
Marque : Corsair