EN DIRECT 4223 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventilateur Thermaltake TOUGHFAN 12 : Under pressure

Article
Publié le 30 Septembre 2020
Page: 2/4


Pour développer son ventilateur, Thermaltake a utilisé un polymère (à cristaux liquides) différent de ses autres ventilateurs dont les propriétés sont une faible transmission des vibrations ainsi qu'une expansion limitée avec la chaleur, ce qui signifie que les pales resteront fermement en place en tournant, et ne s'approcheront donc pas du cadre. Tout comme Noctua avec son NF-A12x25, le but est ici d'avoir un ventilateur solide dont les pales seront plus proches du cadre que la normale, et ce afin d'augmenter la superficie. Avec un hub central de 52 mm de diamètre, gagner sur le bord des pales est donc important.

Le ventilateur adopte ici un petit look industriel avec une partie visible métallique visible au centre du rotor, qui permet de mettre en avant le renforcement en métal effectué par la marque dans la partie moteur.

Physiquement, le TOUGHFAN 12 est propre avec sa robe noire et ses coins en caoutchouc. Les deux logos Tt au centre sont discrets, et on oublie vite la partie métallique. Dans tous les cas, il s'agit ici de détails qu'on ne verra plus une fois le ventilateur en rotation.

Point non vérifiable sans démonter intégralement le ventilateur, Thermaltake a également utilisé un nouveau roulement hydraulique avec un palier modifié afin de mieux conserver le lubrifiant interne et de réduire encore le bruit en fonctionnement.

Partagez :
Marque : Thermaltake