EN DIRECT 3455 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier mécanique CORSAIR K100 RGB : presque parfait ?

Article
Publié le 19 October 2020
Page: 2/5


Sorti de la boite, l’aspect massif reste présent, le clavier, avec ses touches supplémentaires et la bande haute qui intègre la molette iCUE, présente un gabarit non négligeable de 470 x 166 x 38 mm pour 1.3 kg, le tout en aluminium noir anodisé et brossé. Les touches en PBT double injection légèrement granuleuses et brillantes, qui renvoient élégamment la lumière des switches RGB, le tout porté une finition irréprochable, appuient d’autant plus l’aspect haut de gamme de ce K100.

Le large repose-poignet magnétique fourni s’intègre idéalement à l’ensemble. Celui-ci, grâce à ses attaches magnétiques, se fixe et se détache très facilement mais reste parfaitement en place en utilisation.

On retrouve sur la gauche de ce dernier six touches macro, complètement programmables ou remapables via iCUE, inclinées pour un accès aisé et éviter la confusion avec le bord du clavier classqiue. Ces dernières peuvent également être associées à des fonctions de commandes de streaming, via le soft partenaire Elgato Stream Deck. Au-dessus de celles-ci se trouve la roue de contrôle iCUE, crantée et texturée ; cette dernière permet de contrôler différents aspects, aussi bien du clavier que des actions en programmes, allant du réglage de la luminosité, passer entre les différentes applis à la volée, les fonctions multimédia, des macros, ou même y mapper des fonctions clavier/souris. La molette est entourée de deux boutons, le premier permet de passer d'un profil à l'autre, le second activera lui la fonction lock, qui désactive les raccourcis Windows afin d'éviter les incidents en jeu, toutes deux également remappables. Sur le centre, on retrouve les indicateurs claviers, intégrés très élégamment et discrètement, autour du logo de la marque éclairé en RGB. Enfin sur le bord droit on trouve les raccourcis multimédia, avec au-dessus du pavé numérique, 4 touches de contrôle, surmontées d'une large molette de volume texturée ainsi qu'un bouton mute, ici également l'ensemble peut être remappé selon la volonté de l'utilisateur.

Concernant le RGB, ici également un soin particulier a été apporté, de nombreux patterns d'éclairage sont disponibles via iCUE, et toutes les touches sont paramétrables indépendamment. A cela s'ajoute des effets RGB "Light Edge" sur les bords et le haut du clavier, réglables sur 44 zones indépendantes.

Enfin au niveau des switches, la version que avons aujourd'hui sous les doigts est équipée des nouveaux Corsair OPX, à capteur optique ; ces derniers offrent donc une réactivité et un retour complètement instantané et une meilleur durabilité, annoncée à 150 millions de frappes, le tout porté par la technologie Axon qui offre un hyper polling à 4000 Hz, réduisant le temps de réponse à 0.5 ms quand un clavier gaming de qualité atteindra en moyenne 2 ms, et 8 ms pour les claviers plus classiques. Cependant niveau sensations, on n'est pas perdus, il s'agit de switches linéaires avec activation à 1 mm, pour une course totale à 3.2 mm sous une force d'activation de 45 g ; on est donc proche niveau sensation d'un MX Speed Silver, avec des courses et activations raccourcies de 0.2 mm mais une réactivité instantanée, le tout bien évidemment bénéficiant d'un anti ghosting, N-key roll over complet. Afin de profiter pleinement de cette célérité le Corsair K100 bénéficie d'une connexion filaire, assurée par un épais câble tressé de 1.82 m de longueur, plus que confortable donc. On trouve au niveau de celui-ci, un port USB pass through en 2.0 qui permettra de brancher ou recharger un périphérique tel les casques, souris, ou encore dongle.

Partagez :
Marque : Corsair