EN DIRECT 3978 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling AIO Fractal Celsius+ S36 Prisma : 360 fois plus de RGB ?

Article
Publié le 16 Novembre 2020
Page: 2/5


Ceux qui connaissent le premier Celsius remarqueront directement les ressemblances et différences avec le Celsius+. Du côté des points communs, on notera l'ensemble pompe / waterblock qui est rond. Classique, mais toujours aussi efficace. Et c'est aussi ici que se trouve la plus grosse différence : les tuyaux arrivent sur le côté et non sur le dessus. Une modification qui change significativement le look, mais aussi l'installation dans le boitier. Si nous aimions beaucoup les embouts en métal, avoir des coudes qui pivotent est un vrai plus pour bien ranger les tuyaux dans le boitier, tout en laissant le top plus visible. Et comme il a désormais un éclairage RGB adressable...

Cet éclairage prend la forme d'un petit anneau qui entoure le verre teinté du top. Un logo Fractal est également présent, plus les inscriptions Auto et PWM, qui correspondent au mode choisi pour le profil de ventilation. Un profil qui est à choisir en tournant doucement la bague du top, comme sur le premier Celsius.

La pâte thermique est déjà appliquée sur la base en cuivre, comme toujours avec les produits en base Asetek. Sur le côté, nous trouvons le câble PWM ainsi qu'un connecteur à trois broches qui servira pour le RGB.

Le radiateur est un modèle en aluminium de 30 mm d'épaisseur pour le carénage. La finition est basique et propre, avec un petit plus : un PCB qui va permettre de relier tous les ventilateurs. Déjà présent sur le celsius original, il se double ici d'un hub RGB pour limiter le nombre de câbles qui trainent.

On trouve ainsi trois connecteurs pour les ventilateurs, d'où l'absence de vis en double pour du push/.pull, plus un connecteur à trois broches pour le RGB. Les câbles vont ensuite à la pompe en passant par les gaines des tuyaux. Le connecteur PWM de la pompe suffit à gérer celle-ci et trois ventilateurs, tout comme le câble RGB. Notons en revanche qu'il faut chaîner les ventilateurs entre eux pour le RGB, chacun ayant un connecteur mâle et un connecteur femelle.

Les tuyaux sont dont d'un grand diamètre extérieur, et Fractal utilise une nouvelle fois une gaine nylon peu agréable au toucher. Mais qu'importe, on ne passe pas son temps à toucher les tuyaux, et le rendu visuel est propre avec des embouts qui rendent bien. D'une longueur de 400 mm, les tuyaux offrent une courbe moins prononcée que certains concurrents, mais largement suffisante pour une belle installation sans les pincer. Il nous semble d'ailleurs impossible de les pincer tellement ils sont larges...

Pour les Celsius+ Prisma, Fractal a fait le choix de ventilateurs Prisma. Logique. Dans le cas du S24, nous avons donc deux Prisma AL-12 PWM ARGB, des modèles en 120 mm qui tournent à 500~2000 rpm pour un débit d'air de 85.71 CFM et une pression statique de 2.78 mmAq.

Les coins sont tous recouverts de caoutchouc, et le look est plutôt sympathique avec une jolie finition.

Partagez :
Marque : Fractal