EN DIRECT 2300 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier ASUS ROG Z11 : quand l'ITX n'est plus de l'ITX

Article
Bien trop gros
Rédigé par
Publié le 04 Novembre 2020
Page: 3/6


Pour l'ouverture du boitier, on appuie sur des boutons poussoirs qui sont présents sur les grilles supérieures et inférieures. Il est obligatoire de retirer ces deux grilles pour retirer les panneaux gauche et droit.

Le châssis de ce Z11 est totalement nouveau. Il est compatible ITX/DTX et avec une carte graphique en triple slot de 320 mm maximum. On a un grand espace centrale qui est incliné à 11 ° qui mettra en avant la CM ITX et son système de refroidissement qui sera ou en Air-cooling ou en watercooling. A l'avant il y a l'emplacement pour la carte graphique avec son riser et nous avons dans le bas l'emplacement pour l'alimentation. Comme nous le disions nous avons trois ventilateurs de 140 mm pour refroidir le tout.

A l'arrière du plateau de carte mère, on trouve un large accès backplate, des scratchs pour le câble management, le PCB pour le RGB et gérer les ventilateurs et enfin l'emplacement de l'alimentation dans le bas compatible ATX/SFX en 160 mm de profondeur max. Pour le stockage, nous avons 4 emplacements SSD de base, au-dessus du cache alimentation, au-dessus du passage central et enfin sur la platine arrière qui est installée sur un emplacement en 120 mm. La platine est aussi compatible 1 x 3.5 pouces.

L'architecture de ce boitier est réellement spécifique, découvrons maintenant le montage.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants :

  • Processeur: RYZEN 5 3600XT
  • Ventirad: Silverstone NT06
  • Carte mère: B550 ASUS ROG STRIX
  • Mémoire: Gskill DDR4 3600 Trident Neo
  • Carte graphique: RTX 2080S ASUS
  • Alimentation: ASUS THOR 850
  • 1 SSD
Partagez :
Marque : Asus