EN DIRECT 3777 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling AIO SilverStone IceGem 240P, un look unique

Article
Rédigé par
Publié le 12 Novembre 2020
Page: 3/5


L'installation sur notre plateforme AMD demande de retirer la backplate. Il faut donc assembler celle de SilverStone, ce qui ne prend que quelques secondes. On place les tiges filetées avec des rondelles qui viennent les bloquer, puis on sécurise tout de l'autre côté du PCB via des entretoises. Ensuite, on place le waterblock après avoir glissé les pattes autour de la base, et on termine avec des écrous.

L'opération est rapide et l'installation n'a rien de compliquée.

En revanche, la gestion du RGB est très étonnante. SilverStone fait ici le choix de connecteurs propriétaires, ce qui impose d'utiliser l'adaptateur du bundle. Si nous n'avons aucun problème avec ce choix, même si on rajoute éventuellement du câble, nous avons été surpris de voir que cet adaptateur dispose d'un connecteur SATA, qu'il faut impérativement brancher, même si on passe par la synchronisation. Bon point toutefois, SilverStone pense aux anciennes cartes GIGABYTE et AORUS qui ont les trois broches accolées.

Etrange... En revanche, une fois le PC en route, ça brille de partout, et le rendu est propre, très propre pour le top de la pompe. Sauf si on regarde directement du dessus, en quel cas les diodes sont trop visibles. Il manque un petit plastique pour diffuser plus uniformément.

Partagez :
Marque : Silverstone