EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test écrans ASUS ROG PG259QNR et PG259QN, 360 Hz avec ou sans NVIDIA Analyzer

Article
Rédigé par
Publié le 03 Décembre 2020
Page: 3/8


A l'allumage, l'écran affiche ce qui nous semble être de bonnes couleurs, on le vérifiera à la sonde. Mais les noirs restent encore en retrait surtout si l'on vient d'un VA. Nous n'observons pas de fuites de lumière, de glow ou de fuite de couleur aux premiers abords. Ceci dit, l'écran est réglé de base sur une faible luminosité. On y reviendra également. Nous allons passer outre la définition, comme toujours le FHD ne permet difficilement le multifenêtre, et finalement cet écran est vraiment taillé pour l'eSport, pourquoi travailler avec ? il est donc temps de passer au gaming, bien qu'un 360 Hz n'ait pas forcément plus d'intérêt qu'un 144 Hz pour de la bureautique ou des RPG, c'est dans des FPS brutaux comme Quake Champion que l'écran tire son épingle du jeu. Le jeu est ultra fluide et les performances du joueur bien accrue, et à 360 fps nous ne notons pas de ghosting, la dalle est réactive de ce côté-ci aussi. Un réel plaisir que de profiter de ce matériel qui nous permet de renouer avec ce type de jeu. Mais, gros mais, il faut tout de même de la bonne configuration, avec un 8700K, notre GTX 1080 n'affichait que du 240 fps en low, il nous a fallu une 3080 pour atteindre la fameuse fréquence de 360 Hz en full low sur un jeu peu gourmand en ressource. Ceci étant dit, la puce G-Sync a permis de garder une très bonne fluidité même à 240 Hz.

Partagez :
Marque : ASUS