EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier AEROCOOL NIGHTHAWK : on le verra dans le noir

Article
Gros gros RGB Inside
Rédigé par
Publié le 23 Décembre 2020
Page: 3/6


Pour l'ouverture du boitier, nous avons deux vis à main sur chacun des panneaux.

Avec ce boitier, AEROCOOL nous propose un boitier relativement classique. Nous avons de nombreux passages, dans le haut, le centre, le bas, il y a un large accès backplate, un cache alimentation, une cage HDD 2.5/3.5" x2 à 270°, deux brackets SSD et donc pas moins de trois ventilateurs dont deux gros 200 mm à l'avant. A l'arrière sur plateau de la carte mère nous avons un PCB RGB/FAN pour gérer les ventilateurs de base. Il y a une fonction PWM.

A l’avant du boitier nous avons donc les deux ventilateurs de la face avant en 200 mm. En interne un filtre amovible en mesh plastique aimanté est présent. On pourra installer trois ventilateurs de 120 mm ou 2 ventilateurs de 140 mm à la place des deux 200 mm ou du radiateur de watercooling en 280/360 mm. On note que le cache alimentation propose une ouverture dans le cadre d'un gros radiateur, même en push pull. Le cache alimentation est classique et propose juste des ouvertures.

A l'arrière, nous avons le ventilateur de 120 mm, l'emplacement pour la plaque I/O Shiled, et les 7 slots d'extension aux caches soudés. Le montage se fait avec des vis à main. Dans le haut nous avons une grille en 2 x 120/140 mm qui est compatible radiateur de watercooling en 240 mm maximum.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants :

  • Processeur: RYZEN 7 3800X
  • Ventirad: be quiet! Dark Rock Pro 4
  • Carte mère: Gigabyte GA-EP45-UD3
  • Mémoire: 2 x 8 Go Gskill4
  • Carte graphique: GTX 1060 ASUS
  • Alimentation: be quiet! spp11
  • 1 SSD
Partagez :
Marque : Aerocool