Test ventirad ARCTIC Freezer 50, du RGB et du plastique : Le radiateur , page 2
EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test ventirad ARCTIC Freezer 50, du RGB et du plastique

Article
Rédigé par
Publié le 15 Janvier 2021
Page: 2/5


Physiquement, le Freezer 50 impressionne. Le radiateur est imposant, et la quantité importante de plastique n'y est pas étrangère. Car du plastique, il y en a de partout pour donner un style unique au produit. Heureusement, celui-ci rend bien et semble de qualité.

Pour découvrir plus en détail le radiateur, il faut enlever le ventilateur du milieu ainsi que tout le top RGB. Pour se faire, il suffit de déclipser le système sur les côtés gauche et droit, puis de tirer. Une opération simple et rapide, bien plus que dans l'autre sens car il s'agit de tout remettre...

Nous découvrons ainsi le radiateur en double tour en aluminium, traversé par six caloducs. La construction de ces derniers se fait en Direct Touch au niveau de la base, avec une bonne finition. Pas plus, pas moins.

Les deux ventilateurs retenus sont des P en 120 mm et 140 mm, ou presque. En effet, ARCTIC a décidé de faire simple dans la construction en intégrant directement les deux ventilateurs au carter. Concrètement, cela signifie qu'il sera impossible de changer un ventilateur en cas de panne ou casse. Heureusement, la garantie de la marque est généreuse.

Le 120 mm, qui tourne de 200 rpm à 1800 rpm, est ainsi intégré à l'avant, tandis que le 140 mm, qui fonctionne entre 200 rpm et 1700 rpm, intègre toute la partie RGB qui comprend pas moins de treize diodes.

Partagez :
Marque : ARCTIC