Test boitier XIGMATEK X7 : du gros Open Air en E-ATX : Le montage, page 4
EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier XIGMATEK X7 : du gros Open Air en E-ATX

Article
E-ATX max
Rédigé par
Publié le 16 Avril 2021
Page: 4/6

La première chose à installer est l'alimentation. Elle prend place dans le bas dans la cage dédiée à cet effet. Elle est maintenue par 4 vis à l'arrière et l'on pourra mettre du 220 mm max.

Au niveau de la carte mère, les plots sont déjà en place et nous avons une compatibilité en E-ATX. Clairement, on ne manque pas de place pour naviguer dans le boitier, c'est donc super easy et super rapide.

Pour notre SSD, il faut d'abord retirer la platine qui est fixée avec 4 vis et installer le SSD avec 4 vis. Il faudra aussi 4 vis derrière le plateau de la carte mère. Au total on pourra installer 4 SSD ou 4 HDD ou faire du mix & match.

Au niveau de la carte graphique la fixation se fait avec des vis classiques. Côté mm disponibles, cela va de 320 à 480 mm selon l'installation de la CG, classique ou 90 °, mais aussi de la présence d'un gros watercooling dans le fond.

Pour le câblage, vue la place dans le boitier, les nombreux passages et l'espace disponible derrière le plateau de la carte mère, c'est facile, rapide, simple et efficace. On aurait toutefois aimé des dispositifs pour insérer plus facilement des colliers.

Une fois allumé, c'est RGB, RGB et RGB.

Partagez :
Marque : Xigmatek
Chercher xigmatek X7 sur :
Rechercher « xigmatek X7 » sur LDLC  Rechercher « xigmatek X7 » sur Amazon  Rechercher « xigmatek X7 » sur Matériel.net  Rechercher « xigmatek X7 » sur Top achat