EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier ABKONCORE AL300M : presque tout pour plaire ?

Article
Ou pas...
Rédigé par
Publié le 20 Mai 2021
Page: 3/6

Pour l'ouverture du boitier, on a 2 vis à main pour chacun des panneaux.

Pour le châssis nous sommes sur du nouveau et donc au format Micro ATX. Pour ce AL300M, ABKO propose : une finition interne noire, un large accès backplate, 4 slots d'extensions, un cache alimentation, une cage HDD, un emplacement SSD, deux emplacements de 80 mm en interne et c'est à peu près tout. Pas trop de place pour le watercooling pour ce boitier, ni même de réel câble management, car il n'y a pas d'espace derrière le plateau de la carte mère.

On commence à l'avant, ou nous avons la grille avec les trois ventilateurs de 120 mm RGB et c'est tout, rien de plus. Pour le watercooling, ce sera 240 mm maximum. On peut directement filer derrière avec l'emplacement de la plaque I/O Shield de la CM, les deux emplacements en 80 mm et les 4 slots d'extension au montage par vis.

Dans le bas du boitier, il y a un grand cache alimentation qui est démontable. Il dissimule ainsi l'emplacement de l'alimentation, mais aussi un emplacement pour un SSD et une cage qui est compatible 1 x 3.5 ou 1 x 2.5 pouces. Le montage se fera via des vis et nous avons des rondelles en caoutchouc pour le HDD.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants :

Processeur: AMD 3600X
Ventirad: AMD
Carte mère: ASUS B450 Prime
Mémoire: 2 x 8 Go DDR4
Carte graphique: RTX 2080
Alimentation: Fractal ION+
SSD Kingston

Partagez :
Marque : ABKONCORE
Chercher al300m sur :
Rechercher « al300m » sur LDLC  Rechercher « al300m » sur Amazon  Rechercher « al300m » sur Matériel.net  Rechercher « al300m » sur Top achat