EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Xtrfy MZ1, taillée pour le FPS compétitif !

Article
Publié le 07 Juin 2021
Page: 3/4

Niveau qualité de construction et des composants, c’est encore une fois un sans-faute de la part de Xtrfy. L’assemblage est réellement solide (pas de craquellement audible lorsque l’on presse la souris), le câble EZcord Pro est l’un des plus souples jamais vus ici à la rédaction, les patins sont épais et bien taillés (arrondis sur les tranches pour une glisse sans frottement), la molette n’est pas très large certes mais ses crans, nets et secs, sont précis et enfin, on ne remerciera que jamais assez Xtrfy d’avoir opté pour des switchs Kailh GM 8.0 au niveau des boutons principaux. Un pur régal en termes de réactivité et de précision et de droiture dans le plongeon. Bref, l’usinage, les matériaux et les composants électroniques respirent le haut de gamme, aucune mauvaise surprise, que du bonheur.

C’est surtout au niveau de la prise en main que la MZ1 frappe fort, comme d’habitude chez Xtrfy. On pourrait avoir de sérieuses réticences au début, en se disant que la souris reste tout de même très compacte, peu haute et peu large et que sa forme agressive pourrait en déboussoler plus d’un, mais il n’en est rien. Certes, cela ne pourra pas plaire à tout le monde, mais dans le style et dans le feeling, il y a ici quelque chose de très personnel et d’unique et cela se ressent, d’autant plus que l’ergonomie générale est très efficace. Les boutons principaux sont très nettement tuilés et participent au confort que prodigue cette souris. Le temps d’adaptation est très bas, au point que pour certains il pourrait tout simplement ne pas exister. Il y a quelque chose de naturel et de spontanée dans cette ergonomie, comme une évidence qu’aucun constructeur n’aurait encore formalisée. Cette prise en main, facile et finalement confortable malgré ses petites dimensions, participent largement à la bonne exploitation de son poids et du capteur optique embarqué, l’excellent PixArt PMW 3389. On obtient une excellente précision et une nervosité à toute épreuve. Vraiment, l’objectif est non seulement atteint, mais il risque d’être en plus de cela, difficile de détrôner.

Comme à son habitude, Xtrfy a souhaité proposer une souris entièrement Plug and Play, donc aucun pilote à l’horizon pour paramétrer sa souris. Cependant, via l’implémentation de différents boutons et l’intégration de la prise en charge de combos de boutons, il est tout-à-fait possible d’accéder aux paramètres basiques et indispensables d’une souris destinée aux joueurs de niveau (très) avancé.

Le bouton CPI permettra à l’utilisateur de changer de niveau du DPI, qu’on ne pourra malheureusement pas personnaliser ni dans leurs nombres, ni dans leurs niveaux. Cela étant, avec pas moins de huit niveaux pré-enregistrés, tout le monde devrait s’y retrouver : 400, 800, 1200, 1600, 3200, 4000, 7200 et 16000 DPI. Un second bouton, ou plutôt un curseur, permettra de régler quatre autres paramètres : le rétroéclairage RGB, le Polling-rate, le LOD et enfin, nouveauté, le Debounce Rate.

Dans le premier cas, si l’on place le bouton sur RGB, alors presser le bouton situé sous la molette permettra de changer d’effet de rétroéclairage. En combinant ce même bouton avec le clic droit, on pourra changer la couleur (uniquement sur les modes unicolores), tandis qu’utiliser le clic gauche permettre de faire varier la vitesse des effets si le mode en dispose. Pour régler la luminosité, il faudra jouter avec les boutons latéraux pour augmenter ou diminuer l’intensité, voire l’éteindre.

Le curseur placé sur PR (pour Polling Rate), on pourra alors régler ce dernier sur trois niveaux différents en pressant le bouton situé sous la molette : 125, 500 ou 1000 Hz. Chaque niveau s’accompagne d’une couleur attribuée pour qu’il soit reconnaissable, qui sont respectivement rouge, vert et bleu. Le curseur placé sur LOD, on pourra régler le Lift-Off Distance sur deux niveaux : 1mm (avec led rouge) ou 2.5 mm (led verte). Pour terminer, lorsque l’on place le curseur sur F11, on entre dans le paramétrage du Debounce Rate, pour régler celui-ci sur quatre niveaux : 2 ms (led rouge), 4 ms (led bleue), 8 ms (led verte) ou encore 12 ms (led violette). Une nouveauté que les souris M4 et M42 n’intègrent pas.

Partagez :
Marque : Xtrfy
Chercher Xtrfy MZ1 sur :
Rechercher « Xtrfy MZ1 » sur LDLC  Rechercher « Xtrfy MZ1 » sur Amazon  Rechercher « Xtrfy MZ1 » sur Matériel.net  Rechercher « Xtrfy MZ1 » sur Top achat