EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling EK EK-Classic Kit P240 D-RGB : Parfait pour se lancer dans le vrai watercooling ?

Article
Rédigé par
Publié le 01 Juillet 2021
Page: 2/7

Commençons ici par le waterblock destiné à refroidir le processeur.

On a ici un top en acrylique, avec le logo EK gris sur un coin. Une plaque en acier noir vient habiller le top, tout en dissimulant habilement les trois leds RGB. Le câble D-RGB mesure 30 cm. Le block possède deux ports, un pour l’entrée du liquide de refroidissement et un pour la sortie, avec gravé respectivement « IN » et « OUT ». On veillera à ne pas se tromper au montage pour avoir les meilleures performances d’échange thermique entre le liquide et les canaux, dont on appelle le tout « maze » (labyrinthe en anglais). Le waterblock est composé de plusieurs éléments : la jet plate, la base (aussi appelé cold plate), le top en acrylique, le support de montage Intel (installé par défaut).

Le système de montage préinstallé est compatible Intel LGA-1200/1150/1151/1155/1156/2011(-3)/2066. Pour pouvoir monter le waterblock sur un CPU AMD, une plaque AM4 est comprise dans le bundle mais il faudra passer par la case démontage, opération assez simple et rapide, bien expliquée dans le manuel fourni. La clé Allen nécessaire est également dans le carton. Le montage sur la carte mère se fait sans outils grâce à des vis à mains, une pâte thermique est incluse (EK-TIM Ectotherm).


Passons maintenant sur le radiateur, le EK Coolstream Classic PE240. Les radiateurs de la gamme Classic trouvent leur différence dans l’habillage du radiateur, qui est en acier (là où un Coolstream sera en aluminium), plus simple et moins volumineux, avec un logo minimaliste en relief sur le côté.

Le FPI (fins per inch, soit le nombre d’ailettes pas pouce) est de 13, donc peu restrictif au passage de l’air. On peut déjà en déduire qu’il est optimisé pour une vitesse de ventilation basse, donc orienté silence. Les dimensions sont de 273 mm pour la longueur, 120 mm pour la largeur et 45 mm pour l’épaisseur. Le point important à noter est sur la largeur, on se trouve ici pile à la largeur d’un ventilateur, ce qui concrètement rendra le radiateur compatible à beaucoup plus de boitier, là où les Coolstream non Classic sont à 130 mm… Par exemple, sur le Phanteks Enthoo 719, l’emplacement du bas est strictement limité à 120-122 mm de largeur.

Deux jeux de 8 vis chacun sont inclus, les petites (5 mm de longueur) pour fixer le radiateur au boitier, les grandes (30 mm) pour fixer les ventilateurs sur le radiateur. Le piège courant consiste à ne pas avoir de vis à la bonne taille et venir percer les canaux du radiateur ! Dans le pire des cas, la conception de ce radiateur fait que si l’on visse trop loin, on viendra seulement abimer les ailettes mais pas les canaux (ce qui n’est pas valable pour tous les radiateurs). Les grandes vis correspondent parfaitement, en revanche les petites tendent vers les 6-7 mm, nous verrons au montage ce que cela donnera.


Regardons maintenant le combo réservoir/pompe, le EK Classic Combo TBE 160 SPC PWM D-RGB. Compatible D-RGB, le top de la pompe et le réservoir sont en acrylique, un port G1/4 IN, un autre OUT, le logo EK, cette pompe est simple, compacte et plutôt attractive. On trouve au point le plus haut un port de remplissage. Un support de fixation horizontale sur un emplacement de ventilateur 120 mm est fourni, avec également un support de fixation sur paroi du boitier. Dommage qu’un support de fixation pour emplacement 120 mm vertical ne soit pas fourni, cela aurait permis une option de montage supplémentaire (sur un radiateur en façade par exemple).

L’alimentation de la pompe se fait uniquement par le câble PWM, pas besoin de connecteur SATA ou Molex. Un adaptateur 3 pin vers SATA est fourni pour permettre l’alimentation de la pompe sans passer par la carte mère, ce qui est très utile pour la mise en eau (il est vivement conseillé de brancher uniquement la pompe pour tester l’étanchéité, avant de brancher le PC entièrement).

Dans une boucle watercooling, la pompe a la tâche importante de faire circuler à bonne vitesse le liquide de refroidissement à travers les différents radiateurs et waterblocks, lesquels opposent plus ou moins de résistance au flux du liquide, on parle alors de restriction. Le modèle que l’on trouve ici n’est autre qu’une SPC, moins puissante et moins coûteuse qu’une DDC. Dans le cas d’un upgrade, notre pompe SPC, en gros 3 fois moins puissante qu’une DDC, aura plus de mal à pousser le liquide à un débit suffisant à travers une boucle plus complexe et donc à garder une température optimale de l’eau sur des composants à fort TDP, surtout si on ajoute une couche d’OC à tout ça.

Partagez :
Marque : EK
Chercher EK EK-Classic Kit P240 D-RGB sur :
Rechercher « EK EK-Classic Kit P240 D-RGB » sur LDLC  Rechercher « EK EK-Classic Kit P240 D-RGB » sur Amazon  Rechercher « EK EK-Classic Kit P240 D-RGB » sur Matériel.net  Rechercher « EK EK-Classic Kit P240 D-RGB » sur Top achat