EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test casque sans fil Shure Aonic 50 : Shure s’impose dès son premier essai !

Article
Rédigé par
Publié le 01 Septembre 2021
Page: 4/5

La réduction de bruit active, ou l’ANC, repose ici sur quatre micros. Elle n’est malheureusement pas un point fort chez ce Shure Aonic 50. Elle reste toutefois correcte, mais n’atteint pas les performances escomptées pour cette gamme de prix. On sent une dénaturation du son, surtout dans la dynamique avec des assises de graves bien moins prononcées et un petit effacement des aigus.

Le mode Environnement quant à lui, permet au contraire de capter avec plus de forces les sons extérieurs. Une fonctionnalité plus convaincante que si l’on passait d’un casque fermé à un casque ouvert avec les mêmes caractéristiques audio, puisque la dénaturation du son est bien moindre avec cette fonctionnalité activée. Le rendu est très propre et assez naturel. En revanche, en extérieur, ce mode est malheureusement trop sensible… Au vent !

Puisque le constructeur ne fait pas les choses à moitié, le Aonic 50 s’accompagne d’une application mobile dédiée : Shure Play. L’application permet à l’utilisateur de régler la force de l’ANC, un indicateur du niveau de batterie du casque, la version et la possibilité de mettre à jour le firmware, un equalizer (avec quelques préréglages pas trop mal pensés pour une fois) et un lecteur audio compatible avec de nombreux formats audiophiles de fichiers. L’application est assez sommaire, mais déjà il y en a une et surtout, elle offre de bonnes prestations entre son lecteur audio et surtout l’equalizer, dont le répondant est plutôt qualitatif.

Encore une fois, le Shure Aonic 50 ne parvient pas à convaincre totalement de ses performances en utilisation nomade pure et dure. Outre son gabarit imposant et son ANC juste correcte, l’autonomie n’est pas non plus un point fort. Cette dernière s’élève théoriquement à une vingtaine d’heures selon les propos du constructeur, ce qui n’est pas non plus transcendant de base. Un chiffre vérifiable certes, à conditions de jongler avec les compromis. Si vous souhaitez utiliser l’ANC, il faudra alors se contenter de codecs audio moins gourmands mais forcément moins qualitatifs. Sans ANC, on peut alors se diriger vers du LDAC ou du aptX HD sans souci, avec même la possibilité de dépasser ces vingt heures théoriques en fonction du volume. Mais étant donné que le casque est de type fermé et particulièrement bien isolé, pas besoin de monter le son trop haut.

Partagez :
Marque : Shure
Chercher Shure Aonic 50 sur :
Rechercher « Shure Aonic 50 » sur LDLC  Rechercher « Shure Aonic 50 » sur Amazon  Rechercher « Shure Aonic 50 » sur Matériel.net  Rechercher « Shure Aonic 50 » sur Top achat