EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris SteelSeries Rival 5, la valeur sûre en souris polyvalente ?

Article
Rédigé par
Publié le 07 Septembre 2021
Page: 2/5

La SteelSerie Rival 5 reprend assez clairement l’esprit des précédentes Rival 600 et 650 au niveau de son design et de son ergonomie. Avec des dimensions de presque 129mm de longueur, une largeur qui variera de 68 mm au maximum à l’arrière et 42 mm de hauteur max, elle promet surtout une prise en main typée « confort » permettant un bon accès à ses nombreux boutons, tout comme les Rival 600 et 650. Sauf que comparée à ces dernières, la Rival 5 s’allège tout de même de plus de 10 grammes face à la Rival 600 pour atteindre 85 grammes sur la balance.

Au niveau design, la Rival 5 propose également plus de sobriété que sa grande sœur, avec des lignes un peu plus épurées, trahies tout de même par de grosses zones d’éclairage RGB au niveau du logo, de la molette et sur la partie supérieure de la coque.

La Rival 5 est donc une souris pour droitier puisqu’elle adopte une ergonomie dextre. Comme nous le disions précédemment, la souris dispose de neuf boutons programmables. Sur la partie gauche, réservée au pouce qui perd son revêtement en caoutchouc au passage, on a accès à quatre boutons : trois situés au-dessus du pouce et un situé plus à l’avant de style gâchette, qui nous rappellera facilement celui de la Logitech G502 ou de la Razer Basilisk. Parmi les boutons situés au-dessus du pouce, on a les classiques « Suivant / Précédent », mais également un bouton poussoir vers le haut ou vers le bas, situé au-dessus de ces deux autres boutons qui vient de mentionner.

Les deux boutons principaux qui abritent des switches SteelSeries « IP54 » (qui promettent une durée de vie de 80 millions de clics) sont eux tuilés. Entre les deux, une molette peu proéminente qui intègre elle aussi un rétroéclairage RGB. Enfin, le dernier bouton se situe classiquement à l’arrière de la molette et sera affecté par défaut au changement de niveau de DPI.

Pour terminer, la Rival 5 s’accompagne d’un câble USB qui ne suit pas la tendance actuelle, à savoir très souple. Ici, on a une rigidité plus prononcée, à l’ancienne. Dommage. La glisse, elle, est assurée par deux patins semi-circulaires PTFE situés à l’avant et à l’arrière de la base de la souris.

Partagez :
Marque : SteelSeries
Chercher SteelSeries Rival 5 sur :
Rechercher « SteelSeries Rival 5 » sur LDLC  Rechercher « SteelSeries Rival 5 » sur Amazon  Rechercher « SteelSeries Rival 5 » sur Matériel.net  Rechercher « SteelSeries Rival 5 » sur Top achat