EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Gainward GTX 260 216sp GS GLH

Si aujourd'hui tous les yeux sont rivés sur la série HD4xxx d'AMD, de notre côt...">
Article
Quand Gainward ne fait pas dans la dentelle...
Rédigé par
Publié le 20 Avril 2009
Page: 2/8



Le bundle de la Gainward GTX 260 GS GLH n'a rien d'exceptionnel en soit, mais il plaira probablement aux plus geeks qui se verront offrir une licence 3D Mark Vantage pour faire tourner en boucle les benchs, histoire de tuer le temps. Quant aux autres, ils devront se contenter des multiples adaptateurs fournis. Exit donc les jeux qui faisaient dans le temps office de référentiel pour le choix d'une marque. Mais ici, l'essentiel est ailleurs. Voici ce que vous trouverez dans la boîte :

Adaptateur DVI vers HDMI
Adaptateur DVI vers VGA
Adaptateur Molex vers PCI-E 6 broches
Adaptateur S-Video vers Composites
Câble S/PDIF
CD de drivers
Licence 3D Mark Vantage

Comme nous l'avons dit, le système de refroidissement reprend trait pour trait celui de la HD4870X2 Rampage mais à l'échelle double slots. Le GPU bénéficie d'un ventirad maison qui fait appel à un bloc d'ailettes à tire legigot larigot traversé par 3 caloducs en aluminium relié à une base en cuivre et surmonté par 2 ventilateurs 80 mm PWM thermo-régulés. Les puces mémoires (toutes disposées sur une seule face) ainsi que le chipset NVIO sont, eux, recouverts d'une plaque de dissipation en aluminium, et l'étage d'alimentation situé à droite de la carte est affublé d'un radiateur.



Au niveau des sorties vidéo, Gainward fait dans le classique double DVI et S-Video. On regrettera donc l'absence de sortie HDMI native, d'autant plus que la grille d'aération est d'intérêt limité du fait que la majeure partie de l'air expulsé l'est à l'intérieur du boîtier.



On notera cependant un PCB fait maison bien sympathique avec un imposant IHS (Internal HeatSink) renfermant le GPU GT200b 55 nm (nom de code G200-103-B3). Ce PCB rouge de 26,5 cm embarque 14 puces mémoire (pour une capacité totale de 896 Mo de GDDR3) Samsung K4J52324QH-HJ1A 0.8 ns certifiées à 1200 MHz et interfacées sur un bus 448 bits, ainsi que le fameux chipset NVIO permettant de gérer les entrées/sorties vidéos.



Notons que le nombre de phases d'alimentation passe à 4, contre 5 pour le modèle de référence. Ceci dit, le branchement de 2 prises PCI-E 6 broches est nécessaire pour alimenter la carte.

Côté overclocking, la carte ne s'est pas montrée aussi docile que nous aurions pu penser. En effet, le GPU monte à peine plus que celui de la GTX 260+ stock avec 690 MHz. La mémoire est tout de même parvenue à atteindre les 1250 MHz. Finalement, le système de refroidissement de Gainward n'influe que très peu sur les fréquences de la carte...dommage. Ceci dit, nous verrons ultérieurement le tout autre avantage de ce ventirad fait maison.

Voilà, vous savez tout (ou presque) de notre Gainward GTX 260 GS GLH. Passons sans plus tarder à un rapide descriptif du protocole de tests.

Partagez :
Marque : Gainward
Chercher Gainward GTX 260 216sp GS GLH sur :
Rechercher « Gainward GTX 260 216sp GS GLH » sur LDLC  Rechercher « Gainward GTX 260 216sp GS GLH » sur Amazon  Rechercher « Gainward GTX 260 216sp GS GLH » sur Matériel.net  Rechercher « Gainward GTX 260 216sp GS GLH » sur Top achat