EN DIRECT 2781 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Thermaltake Spedo Advance, un maximum de ventilateurs

Article
Peut être trop ?
Rédigé par
Publié le 11 Mai 2009
Page: 2/6



Avec 536.0 x 232.0 x 610.0 mm, le boitier est de type grand tour. Il n'est pas très profond, mais en raison de sa hauteur, il aura peut être bien du mal à passer sous certains bureaux. Le poids est lui de 13 kilos, ce qui est dans la moyenne pour un boitier grand tour à la conception acier.



Même si nous ne l'avons pas précisé, ce boitier se destine encore une fois aux gamers, et le Spedo exploite les mêmes recettes que la concurrence, à savoir : une façade en plastique/métal mesh, des parois très aérées et une grosse ventilation.

La face avant est composée de 12 baies 5.25 pouces avec leurs cache-baies en métal mesh, qui sont entourés de deux parties en plastique gris anthracite clair. Sur la droite, nous avons le Power On et le Reset qui prennent la forme de boutons chromés. Les diodes d'activités Power On Bleue et HDD Rouge, sont intégrées directement sous les boutons. On remarque également la présence d'un logo Thermaltake dans le haut de la tour.

Les portes latérales, en acier et recouvertes de peinture noire, disposent d'aérations. Celle de gauche s'offre une grille devant les emplacements HDD, ainsi qu'une petite fenêtre en plexiglas équipée d'un ventilateur de 230 mm. Celle de droite propose la même grille pour les HDD. Par contre, de ce coté, pas de fenêtre en plexiglas ni ventilateur, mais une grille d'extraction d'air, pour un éventuel 120 mm placé derrière la carte mère, sous le CPU.





La porte latérale intégrant le ventilateur profite également d'une poignée d'ouverture. L'intégration de la fenêtre est propre et bien réalisée, et ne dénature pas le boitier. Même le ventilateur, pourtant de 230 mm ne se remarque pas trop.

La partie supérieure est, elle, très stylisée. On retrouve les parties gris anthracite qui courent jusqu'à l'arrière du boitier. De nombreuses ouïes et évents sont présents, ainsi qu'une nouvelle grande grille en métal mesh, qui cache un deuxième ventilateur de 230 mm. Plus en avant, nous avons les prises additionnelles, qui comptent : deux USB, un E-SATA et deux Audio. Dommage que deux USB de plus ne soient pas disponibles, il y a largement la place.





L'arrière du Spedo est assez chargé, puisque nous avons : 2 passe-cloisons, 2 grilles alvéolées avec des ventilateurs de 120 mm, 8 slots d'extensions avec système de montage sans vis, différentes grilles d'aération au dessus de ces slots et enfin l'emplacement de l'alimentation. Les slots, tout comme sur le Element S sont arrachables et non détachables, ce qui nous laisse encore une fois perplexe sur l'orientation de ce boitier, car à 150 € minimum, cela nous semble un peu gênant.

Sous le boitier, il y a deux grilles d'aérations (une pour l'alim, l'autre pour un 120 mm additionnel), ainsi que 4 pieds rétractables en plastique, qui reprennent la couleur gris anthracite.

Ce premier tour à toute vitesse du Spedo, nous montre que le boitier dispose d'une grosse ventilation et de gros atouts refroidissement avec une conception aérée. Par contre, les parties en plastique de la façade, tout comme les pieds ne semblent pas spécialement solides, et le Spedo n'intègre que deux prises USB.

Passons dans ce boitier pour en savoir plus sur son architecture.

Partagez :





Concours