A+ Cupid3 : L'extérieur, page 2
EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

A+ Cupid3

Article
Pas Cupid en fait ?
Rédigé par
Publié le 04 Juin 2009
Page: 2/5


Extérieurement, le boitier ne propose rien de particulier, si ce n'est la finition étrange du capot. Cette dernière n'est pas uniforme, et propose un toucher très différent de ce que l'on retrouve habituellement. C'est agréable, mais visuellement cela peut gêner l'intégration sur un bureau.

Chaque côté est parsemé de multiples trous, qui serviront à aérer les composants installés. Relativement nombreux, ils devraient parvenir à combler un minimum l'absence d'un ventilateur.

L'arrière du boitier est très classique : l'alimentation en haut, le panneau pour la carte mère en bas, et une équerre PCI. Un point important, qui démarque ce boitier des modèles plus petits. Car avec son alimentation de 250W, l'installation d'une carte mère permettant de mettre une carte graphique, single slot, devient possible.

Pour le dessous et le dessus, circulez, y a rien à voir.

Attardons nous un peu sur la façade, plutôt agréable à l'oeil. Sur le coin supérieur gauche, un petit logo A+ est collé. Sur sa droite se trouve la baie 5.25", dissimulé par un cache. Le bas est composé d'une petite trappe, qui révèle la présence des ports USB Et audio, mais aussi de différents lecteurs de cartes. La trappe dispose d'une finition miroir, qui tranche bien avec la finition brossée de la partie supérieur. C'est propre, c'est beau, et ça reste sobre.

Globalement, ce boitier dispose d'une bonne finition extérieure. La peinture et son effet sur le capot est intéressant, voire intriguant, et la façade avant plus que correcte.
le plastique utilisé n'est pas le top du top, mais il semble bien résistant.



Comme on peut le constater, la finition miroir de la petite trappe est tout simplement superbement réalisée, avec un reflet non déformé et très propre. Inutile, mais bluffant.

L'ouverture du boitier se fait via quatre vis à main. C'est rapide et simple. L'ensemble du capot se lève, pour laisser ensuite le châssis totalement nu.
Nous ne nous attarderons pas sur la qualité de l'acier utilisé, qui est fin, tout simplement. Un non-problème, puisque le boitier est petit, et dispose d'une rigidité suffisante.

L'alimentation n'occupe pas beaucoup de place, mais viendra tout de même recouvrir l'ensemble de la carte mère, ou presque. La hauteur est donc plus que limitée pour le radiateur du processeur, et il conviendra de le choisir avec soin.
La cage pour le lecteur optique et le disque dur est tout ce qu'il y a de plus classique, mais efficace en théorie. Le fond du panier est en revanche absent, jouant un peu sur la flexibilité de la cage.

L'intérieur du boitier est vaste, pour du mini ITX, et on se doute rapidement que la carte n'occupera pas l'ensemble de la surface. L'avant du boitier risque d'être très vide, malgré la présence du lecteur de cartes et des câbles.



Passons maintenant à l'installation.

Partagez :
Marque : A+
Tags :
Chercher A+ Cupid3 sur :
Rechercher « A+ Cupid3 » sur LDLC  Rechercher « A+ Cupid3 » sur Amazon  Rechercher « A+ Cupid3 » sur Matériel.net  Rechercher « A+ Cupid3 » sur Top achat